Education, Jeunesse

La cloche a sonné, c'est la rentrée !

Mis en ligne le

A Brest comme partout, ce 2 septembre rimait avec rentrée des classes ! Des milliers d’élèves de primaire ont regagné les bancs des 69 écoles publiques brestoises et, derrière les masques, ce sont bien les sourires qui rayonnaient !

Des rires et aussi quelques larmes, mais surtout des retrouvailles ! Ce 2 septembre, à Brest comme partout en France, c’était l’heure de la rentrée des classes pour les primaires, et François Cuillandre, maire de Brest, accompagné d’Emilie Kuchel, adjointe en charge de la politique locale éducative, s'est rendu dans certaines écoles publiques de la ville pour accueillir les élèves et les équipes pédagogiques dans ce moment toujours important

Stricte application du protocole sanitaire

En visite dans les écoles Paul Eluard, Quéliverzan et Quizac, l’édile a ainsi pu saluer les écoliers brestois dont les visages, masqués pour les plus grands, ne cachaient pas la joie de retrouver leurs petits camarades. Car l’épidémie de Covid-19 est évidemment toujours là, s’accompagnant d’un protocole sanitaire strict : « On voit les enfants, a observé François Cuillandre, et on sait que cela peut être perturbant pour eux d’être ainsi masqués, mais nous nous devons d’appliquer strictement le protocole en vigueur, en espérant bien sûr que cette situation ne durera pas éternellement »

Les projets en cours

Mais, à l’heure de la rentrée, la situation sanitaire ne doit pas être la seule chose à retenir de cette nouvelle année à venir. « De gros projets vont marquer l’année, a ainsi précisé Emilie Kuchel, à commencer par le renouvellement du projet éducatif et citoyen pour la période 2021-2026, qui permettra de définir les nouveaux enjeux éducatifs de la ville, en y associant les acteurs éducatifs, les élus ainsi que les parents. »
Autre gros dossier : la démarche “Mon école, mon quartier” actuellement en cours d'écriture et qui, en concertation avec l’Education nationale, doit permettre de parvenir à un rééquilibrage des effectifs dans les écoles brestoises à la rentrée 2022.  

Des aides maintenues

Place donc, en attendant, au premier jour d’école, pour des milliers de petits Brestois qui n’ont pas boudé leur plaisir de retrouver leurs maitres et maitresses, pour une année pleine de bons moments à venir. Car l’aide aux projets d’écoles notamment, mise en place depuis 30 ans par la ville de Brest, va encore se poursuivre (140 000 euros débloqués chaque année) et contribuer à enrichir la scolarité de tous les petits Brestois, qu’ils soient inscrits dans les écoles publiques, les écoles Diwan ou les écoles privées sous contrat. Grâce à ce dispositif, chaque enseignant a ainsi la possibilité de bénéficier de l’intervention d’un professionnel extérieur dans le cadre de projets en lien avec le projet d’école et le programme scolaire. Cette année, ce seront encore près de 400 écoles primaires publiques et privées qui bénéficieront de ce soutien.