Culture

La chapelle Grandjean veut renaître

Mis en ligne le

Victime d’un effondrement en 2019, la chapelle Grandjean du cimetière de Saint-Martin doit faire l’objet de travaux, qui lui offriront un nouvel avenir. Une collecte de dons a été officiellement lancée le 29 janvier, entre la ville de Brest et la fondation du patrimoine.

« Nous sommes, à Saint-Martin, dans un cimetière historique, qui héberge des monuments extraordinaires. Parmi eux, la chapelle Grandjean, aujourd’hui propriété de la ville de Brest, qui tient à préserver le patrimoine de ses cimetières. » C’est en ces termes que François Cuillandre, maire de Brest, a officiellement lancé, le 29 janvier, la collecte de dons qui permettra d’aider à la réalisation des travaux qui feront renaître la chapelle Grandjean. Bâtie en 1848 par le marbrier Poilleu, la petite bâtisse avait déjà subi un premier effondrement en 2011.
Afin d'aider aux travaux, une convention a donc été signée entre la ville de Brest et la fondation du patrimoine, qui sera chargée de récolter les fonds.

20 000 euros espérés

Estimés à 63 000 euros, les travaux de la chapelle Grandjean devraient débuter au printemps, et s’achever cet automne. « Notre mission, a expliqué Georges de Kerever, délégué départemental de la fondation du patrimoine, sera de faire vivre cette souscription, afin qu’elle atteigne l’objectif qui a été fixé. »
20 000 euros sont espérés via la collecte de dons. Particuliers et entreprises peuvent dès à présent répondre à l’appel, qui donnera lieu à des déductions d’impôts à hauteur de 66% du don pour les particuliers, et de 60% pour les entreprises

Les bons de souscription sont disponibles dans les cimetières de la ville, ou téléchargeables sur le site de la fondation du patrimoine.