Economie, entreprises

Innovation : les jeunes pousses du territoire au rendez-vous

Mis en ligne le

Le premier Forum des jeunes pousses du Technbopôle Brest Iroise s’est tenu à Brest, ce 17 novembre. L’occasion de mettre en lumière les talents qui œuvrent ici, dans un bain de culture d’innovation.

En accompagnant chaque année quelque 180 entreprises innovantes sur le Finistère nord, le Technopôle Brest-Iroise booste l’innovation au quotidien sur le territoire. Une réalité qui va mieux en le disant : mercredi 17 novembre, le premier Forum des jeunes pousses du Technopôle a ainsi permis de partager les expériences des intéressés, tout en leur donnant l’occasion d’élargir leur réseau. 

Créer du lien

« Notre idée, avec ce premier forum, est bien de mettre en avant les jeunes sociétés innovantes de notre territoire, ce qui est la vocation d’origine du Technopôle », rappelle ainsi Michel Gourtay, directeur de la structure.
Ce mercredi, ces acteurs de l’innovation basés sur Brest et tout le Finistère nord ont ainsi pu échanger sur leurs parcours, les bonnes pratiques, et les pistes à suivre. « Nous avions convié une vingtaine d’intervenants, dont la moitié de jeunes pousses, et la moitié d’entreprises que nous suivons depuis plus longtemps. L’idée étant de leur permettre de partager leurs parcours, de créer du lien, car les voies de l’innovation se trouvent souvent au carrefour des thématiques », explique Françoise Duprat, directrice du Technopole. 

Tous les secteurs 

Car, de l’agro-alimentaire à la santé en passant par le spatial ou la Fin Tech, les talents sont ici légion… et susceptibles de trouver chez leurs voisins les clés d’une nouvelle piste de développement innovant : « Quand on travaille dans l’innovation santé, on peut avoir besoin d’interlocuteurs dans les traitements des réseaux, quand on travaille dans les matériaux, on aura besoin d’autres interlocuteurs. Ici, le but était donc d’échanger, de se découvrir, pour donner des perspectives à tous »

Un soutien de taille pour se lancer 

Un objectif largement atteint pour Philippe Roguedas, d’OSO AI, qui commercialise des systèmes "d’oreille augmentée pour les soignants". Des équipements lancés avec l’aide du Technopôle et de tout l’écosystème local : « Le suivi du Technopole nous a permis de trouver les pistes de financement nécessaires, mais nous a aussi ouvert les accès aux expérimentateurs locaux, tel le CHU. Et finalement nous a aussi permis de trouver nos locaux, au Grand Large, qui sont un sacré atout pour nos recrutements en cours », pointe-t-il.
A ses côtés, Yann Santerre, de Gwilen, qui travaille à la mise en œuvre de nouveaux matériaux issus des sédiments de dragage des ports, acquiesce. «On est venus s’installer ici, parce qu’on a senti une vraie dynamique d’ensemble, entre la région, les collectivités… Et cela nous a permis de travailler avec l’Ensta, de bénéficier d’une aide dans le cadre d’un appel à projet de Brest métropole sur les transitions… Tout cela nous a été d’une grande aide pour nous structurer et poursuivre notre développement »
Ce premier forum des jeunes pousses est appelé à se renouveler chaque année, pour une nouvelle mise en lumière et en liens des espoirs de l’innovation locale.