Loisirs

Immersion virtuelle aux Ateliers des Capucins

Mis en ligne le

Casque sur la tête, ordinateur sur le dos, pistolet factice à la main : c’est parti pour une petite heure de réalité virtuelle aux Ateliers des Capucins, où un parc d’aventures Illucity a ouvert ses portes le 24 juin. Ludique, immersive et, en un mot, bluffante : l’expérience promise par Illucity vaut le détour !

Paris, Marseille, et désormais Brest ! Le parc d’aventures Illucity a ouvert ses portes au public le 24 juin, aux Ateliers des Capucins (au rez-de-chaussée, côté esplanade de la Fraternité), et au vu des expériences qu’il propose, le succès populaire devrait bien être au rendez-vous.

 

Un singe fou et des Barbies maléfiques

Bienvenue dans une salle aux murs nus de 100 m², où trônent en ligne six sièges futuristes. Les joueurs (de 3 à 6) sont ensuite équipés : casque, ordinateur sur le dos, pistolet factice, et c’est parti pour Toyland !
Voilà les joueurs transformés en avatars licorne ou requin, plongés dans un univers ultra-coloré tout droit sorti de Toy Story, et le scénario est clair : le méchant singe Crazy Monkey a pris possession des jouets de cette chambre d’enfant, et ils ne sont pas franchement bienveillants…
Charge aux joueurs de collaborer pour venir à bout de la menace, dans un univers bluffant et une réalité virtuelle qui, à certains moments, est tellement immersive qu’elle pourrait bien faire tourner quelques têtes et donner quelques vertiges. Héliportage, saut en parachute et Barbies maléfiques vont ainsi donner aux joueurs quelques sueurs.
Mais l’expérience vaut le coup, et le rythme de l’aventure (compter une trentaine de minutes) ne faiblit jamais, menée tambour battant par Kevin Croene Lafosse, game master d’Illucity Brest, et surtout la voix d'un sergent-instructeur digne de Full Metal Jacket. « Toyland est le seul scénario disponible à ce jour, précise Ophélie Renaut, responsable du site brestois, mais d’autres viendront. Nous sommes en présence d’une technologie unique au monde, qui peut fédérer les enfants dès 12 ans jusqu’aux beaucoup plus grands… ».

Des énigmes à résoudre

En plus de Toyland, Illucity Brest propose une autre salle de 100 m² dédiée à des escape game eux aussi virtuels (à partir de 10 ans), et conçus pour être parcourus par des équipes de 2, 3 ou 4 personnes.
Equipés de leur casque, les joueurs devront évoluer dans un monde virtuel, interagir avec lui, pour tenter de résoudre les énigmes se présentant à eux. 

Une suite en 2021

Dans le courant de l’année 2021, Illucity Brest prendra également possession de la cellule des Ateliers des Capucins faisant face à la cellule actuelle. Dans ces 400 m² déjà acquis, d’autres expériences immersives s’offriront au public. Ça promet !