Economie, entreprises

Halles Saint-Louis. Place nette pour imaginer l'avenir

Mis en ligne le

Les coulisses des halles Saint-Louis ont fait place nette. Derrière les étals des commerçants, un large espace de 2000 m² a été entièrement “purgé”. L’heure est maintenant à l’avenir de ces halles couvertes.

Le 30 janvier, François Cuillandre, maire de Brest, accompagné de nombreux élus, a pu découvrir la face cachée des halles Saint-Louis. Une redécouverte, plutôt, après le chantier tout juste achevé qui a permis de faire place nette aux anciens aménagements. De quoi prendre la mesure du potentiel de ce site de cœur de ville aux multiples atouts. Pour l’heure, « rien n’est figé », a rappelé François Cuillandre.

Concertation 

Une étude est en cours, menée par Brest métropole aménagement, et les partenaires des halles et du commerce de centre-ville sont entendus dans leurs envies et besoins. « Nous sommes là face à un très beau projet, que nous travaillons en concertation avec la chambre de commerce et d’industrie métropolitaine Brest Bretagne, la Chambre des métiers et de l’artisanat, l’association des vitrines de Brest et les commerçants des halles extérieures » confirme Christiane Migot, adjointe au maire de Brest en charge du commerce.  

Des halles gourmandes ?  

Les pistes de travail sont multiples, et celle de l’aménagement de « halles gourmandes, où l’on peut tout à la fois venir faire ses courses, boire un verre et grignoter » séduit une majorité. Des espaces d’exposition pourraient aussi voir le jour. « L’objectif, c’est de faire de cet espace d’attractivité qui va bien au-delà du centre-ville un lieu de convivialité et de mixité, un lieu de lien social », précise l’élue.

Horizon 2021

Avant l’été, un cahier des charges devait permettre de lancer un appel à projets à destination des candidats à l’aventure de ce nouveau modèle de commerce de proximité. La réalisation pourrait alors intervenir à l’horizon 2021.  

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.