Cadre de vie

Fonds Monique et Robert Gernot : la mutation de Brest en images

Mis en ligne le

Robert Gernot, ancien photographe à Brest, vient de céder aux archives municipales et métropolitaines de Brest un vrai trésor à travers quelque 6000 photos de la ville, prises de 1972 à 2005, et qui viennent reconstituer sa mutation récente.

C’est un don comme il en arrive rarement dans l’histoire d’une ville. Robert Gernot, ancien photographe à Brest, vient de céder à la ville et à ses archives un fonds d’images prises à Brest entre 1972 et 2005. L’ensemble est en cours de numérisation par les archives municipales et communautaires afin d’en ouvrir l’accès au plus grand nombre. 

Images inédites

Le travail de Robert Gernot, photographe installé à Brest à partir de 1972 n’était jusque-là pas forcément connu du grand public. Et pour cause : quand il installe son studio rue de l’Harteloire, le jeune photographe entend bien se démarquer de la concurrence et se spécialise dans la photo « industrielle ». Très vite, il va travailler pour la collectivité, pour les donneurs d’ordre et les entreprises, autour des grands projets qui vont, au fil des ans, transformer la ville. 
Très vite aussi, il innove, et devient le premier photographe professionnel autorisé à effectuer des photos aériennes au-dessus de Brest. En résultent des images inédites pour le grand public, sur les débuts du Polygone, les grandes heures de la réparation navale, ou encore la mise en œuvre opérationnelle du Technopôle.  

L'histoire des mutations brestoises 

En cédant l’ensemble de ces quelque 6000 clichés à la ville, Monique et Robert Gernot viennent abonder son histoire récente. « C’est avec un immense plaisir que nous recevons ce fonds, qui témoigne de toute l’évolution de la ville sur cette période », s’est ainsi réjoui François Cuillandre en signant la convention de don aux archives avec Robert Gernot. L’intéressé, lui, ne cache pas son bonheur de voir la somme de son travail transmise « entre de bonne mains »

Déjà consultables en ligne 

Le travail de numérisation en cours aux Archives prendra du temps, mais plusieurs centaines de photos du fonds sont d’ores et déjà disponibles en ligne. Une exposition est aussi en préparation.