Nautisme, Sport

Fin de la magnifique aventure Brest Atlantiques

Mis en ligne le

La course à la voile Brest Atlantiques a pris fin le 7 décembre, avec l’arrivée du trimaran Macif et de Team Actual Leader, qui finissent respectivement deuxième et troisième de cette première édition exaltante, quelques jours après l’arrivée de Team Gitana.

Il était 7 h 43 au matin du 7 décembre, lorsque le trimaran Macif du trio François Gabart, Gwénolé Gahinet, Jérémie Eloy (mediaman), a franchi la ligne de Brest Atlantiques.
Après 31 jours de mer, le géant bleu Macif a donc achevé la première édition de cette course à la voile en deuxième position, quelques jours seulement après la victoire de Team Gitana, skippé par Franck Cammas et Charles Caudrelier. « Je crois qu’on a vécu quelque chose de passionnant, une course éreintante, mais absolument unique », a expliqué un François Gabart fatigué et heureux « de retrouver Brest et ses habitants ».
 

Team Actual Leader cinq heures après !

Et, en matière de course éreintante, le jeune skipper de Macif sait évidemment de quoi il parle. En témoigne le final époustouflant auquel l’équipage du trimaran s’est livré, en terminant au contact d’Actual Leader, d’Yves Le Blevec, d’Alex Pella et de Ronan Gladu (mediaman), qui a achevé son aventure de 14 000 milles en troisième position, environ 5 heures après Macif, à 12 h 29 exactement.
« On vient d’assister à la naissance d’un bel événement nautique, qui est appelé à s’inscrire dans le calendrier international », a commenté Patrick Appéré, adjoint au maire de Brest en charge des sports, au moment où le trio Gabart-Gahinet-Eloy montait sur scène sous les applaudissements nourris d’un public brestois qui, décidément, a le goût de la mer.