Aménagement du territoire, Déplacements

Du 28 mai au 14 juillet, une concertation sur les ascenseurs urbains

Mis en ligne le

Brest métropole lance, le mardi 28 mai, une concertation publique sur le projet des ascenseurs visant à relier le centre-ville de Brest au port de commerce.

Ce sont deux projets complémentaires sur lesquels les habitants de Brest et Brest métropole sont conviés à débattre. Alors que la concertation sur le projet d’une deuxième ligne de tram et d’une première ligne de bus à haut niveau de service est en cours, celle qui concerne le projet des ascenseurs du port démarre le 28 mai.

Alternative à la voiture

 « Dans les deux cas, l’objectif est bien de favoriser les mobilités et l’intermodalité. Ce projet d’ascenseurs vise à mieux relier les deux parties de la ville, avec un port de commerce très fréquenté, leu de travail et de loisirs, mais qui, avec un fort dénivelé, n’est pas facilement desservi aujourd’hui par les bus », précise François Cuillandre, maire de Brest et président de Brest métropole.
« Ces ascenseurs nous semblent pouvoir être une réponse pertinente pour mieux relier la ville haute et la ville basse. Ils permettent d’accueillir les piétons, les personnes à mobilité réduite, mais aussi les poussettes ou encore les vélos… Cela peut être une bonne alternative à la voiture », avance Yohann Nédélec, vice-président de Brest métropole en charge des déplacements.

En accès libre

Sur les sept projets mis à l’étude, deux ont été retenus par la collectivité : le premier ascenseur relierait le jardin Beautemps-Beaupré au parvis de la Carène, le second se situerait du côté du Cours Dajot, côté Château. De quoi assurer une liaison d’une part avec la gare, d’autre part avec le bas de Siam.  
Plusieurs scénarios sont à l’étude : une ou deux cabines par ascenseur, horaires de fonctionnement étendus, ou non, à la nuit. Mais le principe de la gratuité est, lui, arrêté. Les estimations portent sur une fréquentation d’environ 7000 personnes par jour. L'ensemble de l'opération est estimée à 6,9 millions d'euros. 

Le débat tranchera

 Pour l’heure, rien n’est décidé, le débat tranchera : « On peut partir sur un seul ascenseur, les deux, ou aucun ! », précise François Cuillandre. Pour ce dossier, la collectivité a fait le choix d’en appeler à deux garantes de la commission nationale du débat public, « afin de faire les choses en toute transparence ».
Les garantes devraient présenter un bilan de la concertation en fin d’année. « Si le projet est validé, il faudra ensuite deux ans avant une mise en service », précise Yohann Nédélec.

Trois rendez-vous publics

La concertation publique va permettre aux habitants de mieux prendre la mesure du projet via trois grands rendez-vous :

  • Le mardi 4 juin à 19 h 30, pour une réunion publique à l’espace Giraudeau (quai Eric Tabarly, au port de Château).
  • Le samedi 15 juin, de 10 heures à 12 heures, pour une balade urbaine, au départ de l’aire de jeux du bas du cours Dajot
  • Le mercredi 3 juillet, à 18 h 30, pour un atelier de travail collectif, au salon Colbert de l’hôtel de ville de Brest.  

Tous les éléments du dossier sont également consultables sur jeparticipe.brest.fr, où chacun peut laisser sa contribution.