Communication

Désamorçage d'une bombe : mission réussie, périmètre ouvert

Mis en ligne le

Lors de travaux de voirie dans le quartier de Saint-Pierre, du côté de l’école navale, une bombe a été mise à jour. Son désamorçage s'est déroulé le 11 octobre, avec succès.

Des travaux près de l’école navale ont révélé une bombe datant de la seconde guerre mondiale. Population et employés du chantier ont été préservés de tout risque car la bombe a aussitôt été protégée et isolée.
Cette bombe va faire l’objet d’une opération de désamorçage par le service de déminage de la sécurité civile le dimanche 11 octobre 2020 en matinée.

Evacuation dès 9h

Ainsi, à partir de 9h, tout accès au périmètre de sécurité composé des rues listées ci-après, sera interdit tant aux personnes qu’aux véhicules :

  •  rue Bateau Ecole Trémintin : n°1 à 23 et 2 à 34 B (les véhicules des n°25 à 35 et n° 38 à 54 ne pourront pas circuler)
  • Rue Frégate Belle Cordelière : n°1 à 43 et n°2 à 40
  • Rue Frégate la Thetis : n°2 à 24 et n° 1 à 15
  • rue d'Yprès : en totalité
  • rue de Bruxelles : n°2 à 12 et n°1 à 3
  • rue de Liège : n°1 à 5 et n°2
  • Avenue de l'école navale : n°2 à 10 et n°15 à 33

Accueil au groupe scolaire de Kerargaouyat

Toutes les personnes se situant à l’intérieur de ce périmètre devront l’avoir évacué avant 9h30 le dimanche 11 octobre. Personne ne sera autorisé à stationner, à circuler ou à pénétrer sur le site pendant toute l'opération. Les policiers assureront le bouclage et la surveillance de la zone concernée.
Pour les personnes n’ayant pas trouvé d’autre solution pour la matinée, la mairie de Brest proposera un accueil au groupe scolaire de Kerargaouyat,  bâtiment central.
Les personnes désirant bénéficier de cet accueil mais ne disposant pas de moyen de transport devront le signaler au plus tôt en appelant la mairie au 02 98 00 80 80

Levée de bouclage

Le retour de la population sera autorisé à la fin des opérations de déminage par le sous-préfet de Brest. La levée du bouclage sera annoncée par l’enlèvement des barrières et points de blocage par Brest Métropole et les forces de l’ordre ainsi que par la radio France Bleu Breizh Izel (93.0 FM) et les réseaux sociaux de la préfecture du Finistère (Facebook : Préfet du Finistère, Twitter : @Prefet 29) et de la mairie de Brest (facebook : Brestfr, Twitter : @BrestFr).