Education

Des travaux dans les écoles publiques brestoises avant la rentrée

Mis en ligne le

Fidèle à son habitude, la ville de Brest a profité des vacances d’été pour mener de nombreux travaux dans ses écoles publiques. Un peu plus de 2 millions d’euros ont été investis cette année. Le 27 août, François Cuillandre, maire de Brest, s’est rendu au groupe scolaire des Quatre Moulins pour faire le point.

« Tous les ans, traditionnellement, d’importants travaux de maintenance sont menés dans les écoles publiques brestoises afin d’assurer la pérennité de notre patrimoine bâti, explique Agnès Gourmelon, responsable du service patrimoine éducatif de la ville de Brest. Cette année encore, ce sont ainsi plus de deux millions d’euros qui ont été investis pour assurer une bonne rentrée aux élèves, ainsi qu’aux enseignants et aux parents. »
Travaux électriques, remplacement des faux plafonds ou des menuiseries (école élémentaire Jean de la Fontaine...), réfection des sols (Kerbernard...) ou de la cour (Petit Paris), ou encore étanchéité des toitures (groupe scolaire Eluard) ont ainsi fait partie des travaux menés durant la période estivale.

La rénovation énergétique des écoles se poursuit

En plus de ces chantiers estivaux, la ville de Brest a par ailleurs lancé un chantier de grande envergure dans cinq de ses écoles publiques, dont celle des Quatre Moulins, où s’est rendu François Cuillandre, maire de Brest, le 27 août, en compagnie d’Emilie Kuchel, adjointe au maire de Brest en charge de la politique éducative locale.
« Nous avons décidé de ce vaste plan de rénovation énergétique en 2019, précise ainsi François Cuillandre, et nous l’avons doté de plus de 14 millions d’euros, sur cinq écoles. Aubrac et Quatre Moulins sont les premières concernées. Sur Kerargaouyat, les travaux ont débuté cet été. Suivront Langevin en janvier 2021, puis Les hauts de Penfeld. »
Menés sous maîtrise d’ouvrage de Brest métropole aménagement, ces importants travaux permettront aux différents groupes scolaires de voir leur consommation énergétique diminuer drastiquement. « Sur les Quatre Moulins par exemple, ils devraient permettre d’économiser quelque 37 % d’énergie », pose Emilie Kuchel.

 

Les Quatre Moulins en janvier 2021

Soumis à la crise du Covid-19, le chantier des Quatre Moulins, mené en site occupé, n’a pas pu être livré comme prévu, à la rentrée. « Pour autant, les équipes ont abattu un gros travail, et les élèves retrouveront un site entièrement neuf à la rentrée de janvier », assure de son côté Christophe Billant, de Brest métropole aménagement.
Toutes les écoles concernées par ce vaste plan de rénovation énergétique verront ainsi leurs systèmes de chauffage, de ventilation ou encore d’éclairage repensés. Sans oublier les opérations qui permettront à l’enveloppe extérieure des bâtiments d’être remise à neuf, pour un confort énergétique évident (isolation thermique par l’extérieur, remplacement des menuiseries…). 

« Une rentrée particulière » 

Reste désormais à penser à la rentrée qui, selon Emilie Kuchel, « sera évidemment particulière, au vu du contexte »« Reste que l'enjeu majeur est bien que tous les enfants puissent revenir à l'école, et que leurs parents soient rassurés : tout à été fait pour que tout se passe au mieux, et on est sereins par rapport aux mesures que nous avons mises en place. »