Energie, Habitat

Des copropriétés passent à l’action énergétique

Mis en ligne le

Dans le cadre du dispositif Tinergie copropriétés et de l’appel à projet de l’Etat Ville de demain, trois copropriétés brestoises ont décidé de franchir le pas des travaux de rénovation énergétiques.

« On sait à quel point il est difficile pour une copropriété de s’engager dans de lourds travaux, raison pour laquelle le fait que trois copropriétés brestoises aient accepté de se lancer a quelque chose d’exceptionnel. » Pour Yann Guével, vice-président de Brest métropole en charge de l’énergie et du plan climat de la métropole, l’engagement de deux copropriétés de Bellevue, et d’une copropriété du quartier Saint-Marc, dans le lancement d’un chantier de rénovation énergétique est une bonne nouvelle.
« En tout cas, c’est le signe que l’accompagnement qui est proposé à tous ces copropriétaires via le dispositif Tinergie et l’action de tous nos partenaires est adapté aux diverses situations rencontrées sur le terrain. Et c’est important, tant on sait qu’il y a un vrai sujet en matière de rénovation thermique sur Brest. »

Des travaux subventionnés

Entrant dans le cadre du programme des investissements d’avenir Ville de demain, les travaux qui ont été votés par les trois copropriétés concernées « devront servir de démonstrateurs à d’autres projets, que l’on espère voir se développer », poursuit pour sa part Tifenn Quiguer, vice-présidente de Brest métropole en charge de l’habitat.
Les trois copropriétés concernées sont la résidence Les Elysées et ses 104 logements (2,1 millions de travaux), la résidence Ker Ys et ses 60 logements (930 000 euros de travaux), et la résidence Kerglas, à Saint-Marc (19 logements, pour 635 000 euros de travaux).
Soit un peu plus de 180 logements, dont les travaux de rénovation énergétique engageront près de 4 millions d’euros de travaux.
Et, outre l’accompagnement technique offert aux copropriétaires par les équipes de Tinergie ou d’Ener’gence, partenaire de Brest métropole dans toutes ces questions liées à la rénovation énergétique des bâtiments, les copropriétaires bénéficieront de subventions publiques, à hauteur de 1,8 million d’euros.
A l’issue de ces travaux, programmés pour débuter en mars 2020, les habitants concernés valoriseront leur bien, et gagneront en termes de confort quotidien.