Santé

Défi de janvier : l'alcool en questions

Mis en ligne le

La ville de Brest relance cette année le Défi de janvier. Une opération destinée à sensibiliser aux méfaits des consommations excessives d’alcool, et à s’interroger sur ses propres pratiques.

Venu de Grande Bretagne, le Défi de janvier s’est fait une place en France, pour inciter le plus grand nombre à s’interroger sur ses habitudes en matière de consommation d’alcool. A Brest, il sera cette année l’occasion de plusieurs rendez-vous, à destination du grand public comme des professionnels. 

« Prendre la mesure »

Après le Défi brestois, le Défi de janvier vient ainsi inviter chacun à « prendre la mesure », dans le cadre du plan alcool décliné par la ville de Brest tout au long de l’année : « C’est là l’un des moments forts de ce plan. Il ne s’agit pas d’être moralisateurs, mais bien de proposer aux personnes de prendre la mesure de leurs consommations », explique Karine Coz-Elleouet, première adjointe au maire. 
Un questionnement pertinent, « quand on sait que l’alcool provoque 3 millions de morts chaque année dans le monde et un million en Europe », rappelle Fragan Valentin-Leméni, adjoint au maire en charge de la promotion de la santé physique et psychique. 

Deux rendez-vous grand public

Pour lancer ce Défi, la ville a donc choisi de positionner un premier Lundi de la santé sur la question, dès le 10 janvier. Il y sera question du marketing de l’alcool, et de son influence sur nos consommations. En raison de la crise sanitaire, le rendez-vous n’accueillera pas le public sur place, mais la conférence sera diffusée en direct sur Brest.fr, puis en différé. 
Autre rendez-vous à noter : le ciné-débat autour du film Drunk, qui se déroulera au cinéma Les Studios, le 19 janvier, à 20 heures. Le débat sera animé par l’association Addictions. 

Et si on essayait ? 

D’autres opérations de sensibilisation se dérouleront ce mois de janvier, à destination des entreprises, mais aussi de la communauté éducative. A noter enfin que, pour inciter le maximum de Brestois à prendre la mesure de leurs consommations, une campagne de communication sur ce Défi de janvier prend actuellement place sur de nombreux panneaux d’affichage municipaux