Culture

Dañsfabrik, un festival qui se partage

Mis en ligne le

Des spectacles à foison, dont de nombreuses propositions gratuites ; des rendez-vous auxquels le public est invité à prendre part… : Brest devient capitale de la danse durant une semaine, en accueillant la 12e édition du festival Dañsfabrik, du 28 février au 4 mars.

Toujours élaboré par Le Quartz, Dañsfabrik va, pour sa 12e édition, essaimer ses spectacles dans un nombre important de lieux de la ville de Brest, avec la participation de divers partenaires (Astropolis, Passerelle, Les Ateliers des Capucins…) qui contribuent à faire de ce rendez-vous l’un des événements majeurs du territoire en termes de danse.


« Le programme est aussi qualitatif que chargé, analyse Réza Salami, adjoint au maire en charge de la culture. Je crois qu’il est surtout à noter que le festival va mettre en lumière des questions essentielles comme l’égalité femmes-hommes ou l’environnement. »

Le plaisir de danser

« A Brest, et chacun des rendez-vous en lien avec la danse l’a démontré, il y a un vrai plaisir à danser, avec un public qui a faim de partage et de transmission », rappelle de son côté Maïté Rivière, directrice du Quartz. 
Et pour cette 12e édition de Dañsfabrik, qui se déroule du 28 février au 4 mars, partage, plaisir et transmission devraient encore être les maîtres-mots. 
Avec de nombreux rendez-vous gratuits, le festival affirme encore une fois sa volonté de s’adresser au plus grand nombre, et les propositions de qualité vont se succéder.

Zooms sur quelques rendez-vous

  • Une exposition au centre d’art Passerelle, pensée par la chorégraphe associée du Quartz Betty Tchomanga, et intitulée “Prendre corps au monde”, du 17 février au 20 mai
  • Une représentation en direct (dont une partie en live depuis Shanghai !) au Mac Orlan, le 28 février (19 heures)
  • Un conte performé à la médiathèque des Capucins, le 1er mars (14 h 30), gratuit et à destination des 4-8 ans
  • Un temps fort consacré au voguing, danse née dans les années 60 dans la communauté LGBT afro-américaine, à La Carène, aux Ateliers des Capucins ou au cabaret Vauban
  • Des Leçons de ténèbres, spectacle chorégraphié par Betty Tchomanga, les 2 et 3 mars (19 h 30) au Fourneau, avec une représentation en audiodescription (3 mars)
  • La place de la Liberté investie par une structure de 15 mètres de haut (les 3 et 4 mars, pour quatre représentations gratuites)…

200 “complices” recherchés

Dañsfabrik se clôturera le 4 mars, à partir de 21 heures, aux Ateliers des Capucins, avec le spectacle (gratuit) Sous influence. Un beau rendez-vous à venir, pour lequel 200 “complices” sont recherchés, afin de prendre part à ce que les organisateurs du festival décrivent comme « une pièce sur la transe collective »
Des ateliers seront proposés aux personnes inscrites (par mail) les 2 et 3 mars, (de 17 h 30 à 19 heures ou de 19 h 15 à 20 h 45).