Energie, Environnement

Cure de jouvence pour l’usine de Pont ar Bled

Mis en ligne le

Véritable cœur de la production d’eau potable du Nord-Finistère et du Pays de Brest, l’usine de Pont ar Bled, à Plouédern, va faire l’objet d’un important chantier, pour une mise en service début 2024 au plus tard.

« L’usine de production d’eau potable de Pont ar Bled, qui s’appuie sur le barrage du Drennec, est le cœur stratégique de notre territoire, explique François Cuillandre, président de Brest métropole et président directeur général d’Eau du Ponant, gestionnaire de l’équipement et du réseau de distribution d’eau potable de Brest métropole. Construite en 1923, puis remaniée dans les années 70, elle nécessite aujourd’hui de vastes travaux. »

Investissement de 25 M€

Rustique et fiable, mais limitée face aux enjeux à venir (nouvelles contraintes réglementaires à venir en 2024…), et accusant tout simplement le poids des ans, l’usine assure la distribution en eau potable pour quelque 370 000 personnes. Brest métropole est, à elle seule, alimentée à 70% par Pont ar Bled.
« Elle est l’élément majeur de la distribution d’eau, précise Marc Dufournaud, directeur d’Eau du Ponant.25 millions d’euros vont être investis dans la reconstruction de cet outil stratégique, qui repartira alors pour 50 années de vie. Il s’agit d’investissements lourds, mais qui sont à la mesure du territoire desservi ! ».

Sécurisation maximum et anticipation

Parmi les gros chantiers à venir:

  • amélioration du traitement de l’eau ;
  • mise en conformité par rapport aux exigences réglementaires actuelles et à celles à venir ;
  • construction d’ouvrages de traitements neufs et, notamment, d’un bassin de 35 000 m3 d’eau potable qui permettrait de faire face, durant 24 heures, à une pollution de l’Elorn ;
  • renforcement des dispositifs de sécurité (les sites du type de Pont ar Bled sont aujourd’hui classés comme aussi sensibles que la base opérationnelle de l’Ile Longue, par exemple)

Le tout sera par ailleurs mené dans une volonté de limiter l’impact de l’usine sur son environnement et de satisfaire les attentes des consommateurs.
L’usine de Pont ar Bled nouvelle génération doit être mise en service début 2024 au plus tard.