Environnement

Crise sécheresse dans le Finistère : allégement des restrictions en matière d'usage de l'eau

Mis en ligne le

Placé en situation de crise sécheresse le 10 août, le Finistère voit la situation s'améliorer. La préfecture du Finistère vient donc d'alléger les restrictions en matière d’usage de l'eau et le département redescend en état d'alerte renforcée. Le point sur les nouvelles mesures.

A compter du 27 octobre le Préfet du Finistère lève l'ensemble des mesures de restriction des usages de l'eau.


Les principaux allégements de restrictions en vigueur portent sur : 

  • La réouverture complète des stations de lavage de véhicules ;
  • le nettoyage des façades, terrasses, murs, escaliers et toitures est autorisé uniquement dans le cadre de travaux préparatoires à un ravalement de façade pour les professionnels équipés de lances à haute pression ;
  • à titre dérogatoire, à l'approche de la Toussaint, le nettoyage des tombes est également autorisé ;
  • le nettoyage des navires professionnels est autorisé si l'eau douce est indispensable dans le processus global de mise en peinture/antifouling de la coque ;
  • le nettoyage des espaces publics est autorisé avec l'usage de balayeuses automatiques. 

 

Mesures de limitations ou interdictions générales :

  • Manœuvre des vannes pouvant influencer le réseau hydrographique. Alimentation et vidange de retenues sur cours d'eau (sauf barrages ayant pour vocation le soutien d'étiage et/ou l'alimentation en eau potable, navigation),
  • Vidange des plans d’eau ((sauf barrages ayant pour vocation le soutien d'étiage et/ou l'alimentation en eau potable),
  • Remplissage des plans d’eau, mare d’agrément ou mare de chasse,
  • Nettoyage des façades, terrasses, murs, escaliers et toitures (sauf pour raison sanitaire et sécuritaire, et réalisé par une collectivité ou un professionnel de nettoyage),
  • Nettoyage de la voirie (chaussées, trottoirs, caniveaux…), sauf impératifs sanitaires avec usage de balayeuses automatiques,
  • Nettoyage des véhicules, des bateaux y compris par dispositifs mobiles. Sauf véhicules ayant une obligation réglementaire (sanitaire, alimentaire) ou technique (bétonnières, matériels agricoles liés aux moissons) ou liée à la sécurité.
  • Arrosage des terrains de sport, des pelouses, privées ou publiques
  • Arrosage des terrains de golf,
  • Arrosage des espaces verts, massifs floraux ou arbustifs, jeunes arbres,
  • Arrosage des jardins potagers interdit de 8h00 à 20h00,
  • Fonctionnement des douches de plage,
  • Fonctionnement des fontaines publiques d’agrément ne disposant pas de circuit fermé,
  • Arrosage des pistes d’hippodrome et des carrières de centres équestre,
  • Travaux et opérations de maintenance préventive sur les systèmes d'assainissement des eaux usées des collectivités ou des industriels (réseaux et stations) susceptibles d'avoir des impacts sur le milieu récepteur,
  • Vidange et remplissage des piscines ouvertes au public (vidange, renouvellement et autorisation soumises à autorisation auprès de l’ARS),
  • Vidange et remplissage des piscines familiales à usage privé de volume sup à 1m3 et des piscines communes dans les résidences privées.

Mesures relatives aux industriels, soumis à la réglementation ICPE

  • Prélèvements dans les milieux naturel ou alimentation via le réseau AEP en cas de restriction d’usage sur l’alimentation en eau potable (réduction a minima de 25 % de la consommation hebdomadaire moyenne, interannuelle, calculée sur les 5 dernières années sur la période d’application des mesures de restriction) ;
  • Les industriels tiennent à jour le relevé hebdomadaire des prélèvements en milieu naturel et consommations sur les réseaux AEP (consulter l'arrêté pour plus de détails).

Mesures relatives aux prélèvements à usage agricole :

  • Irrigation agricole des cultures spéciales (légumes de plein champ, légumes industrie, plantes aromatiques, horticulture, vergers, petits vergers) interdit,
  • Irrigation agricole des cultures spéciales spécifique de maraichage diversifié interdit,
  • Irrigation agricole des serres et jeunes plants sous tunnel (interdit sauf : utilisation d’un outil d’aide au pilotage de l’irrigation ou réduction des consommations à minima de 20 % de la consommation hebdomadaire moyenne, interannuelle sur la période considérée, hors mesures de restriction, l'interdiction totale peut être prononcée sur décision du préfet),
  • Irrigation agricole des autres types de cultures interdit,
  • Remplissage des retenues d'irrigation (interdit sauf retenue de faible capacité ayant uniquement la fonction de tampon entre un prélèvement autorisé et le système d'irrigation),
  • Hygiène, abreuvement du bétail autorisé.

Mesures relatives à la défense incendie et entretien des réseaux AEP :

  • Reconnaissances opérationnelles, manœuvres et exercice (SDIS) interdit,
  • Contrôles techniques périodiques, purge, test poteau (Service public des communes ou EPCI) interdit,
  • Remplissage des bâches au titre de la défense incendie autorisé.

Pour aller plus loin et éviter le gaspillage :

Aujourd’hui, il est devenu urgent de prendre toutes les dispositions nécessaires pour pallier aux besoins d’adduction en eau potable du territoire en particulier pour les usages domestiques. Eau du Ponant demande à ses usagers de réduire leur consommation et d’adopter un comportement adapté et raisonné pour économiser les ressources en eau.

À la maison :

  • Eviter de laisser couler l'eau,
  • Préférer les douches aux bains,
  • Utiliser les appareils de lavage à plein,
  • Installer des équipements économes en eau.

Consultez l'Arrêté préfectoral du 10 août 2022
Plus d’infos : Eau du Ponant, opérateur de l'eau et de l'assainissement

Mise à jour des conditions de l'usage de l'eau suite à l'arrêté préfectoral du 17 octobre, à retrouver ici.