Economie, entreprises, Solidarité

Covid-Résistance : un fonds régional pour les petites entreprises et les associations

Mis en ligne le

Les collectivités locales bretonnes créent un fonds de 25 millions d'euros, au service des petites entreprises et associations dans la tourmente de la crise actuelle.

La région Bretagne, les conseils départementaux, la Banque des territoires et de nombreuses  intercommunalités et métropoles bretonnes, dont Brest métropole, ont décidé de créer un fonds Covid-Résistance, qui vise à apporter une réponse supplémentaire aux petites entreprises et associations à caractère économique du territoire breton. Artisans, commerçants, restaurateurs, hôteliers, responsables de petites structures relevant de l’économie sociale et solidaire sont en effet d’ores et déjà en grande difficulté. 

Brest métropole solidaire

Ce fonds vise à compléter les outils indispensables déjà mis en place par les collectivités ou l’Etat : chômage partiel et prêts garantis, fonds de solidarité pour les entreprises individuelles financé par l’Etat et la Région, fonds de soutien du conseil départemental et fonds de soutien de la région Bretagne pour les associations...   
Aux 2 euros par habitant (financés par la Banque des Territoires, la Région Bretagne et les départements), soit près de 20 millions d’euros, viennent s’ajouter à ce fonds d’aide 2 euros par habitant de Brest métropole, ce qui représente un budget de près de 420 000€. 

 Mobilisation générale

« Notre collectivité se mobilise pleinement pour aider tous les acteurs économiques, en difficulté pendant cette période, qui contribuent à la vitalité et la richesse de notre territoire : commerçants, artisans et entrepreneurs locaux, acteurs de de l’économie sociale et solidaire et associations.  La situation d’urgence l’exige, et c’est une priorité pour préparer les conditions nécessaires à la sortie de crise. Avec la Région, nous sommes pleinement investis dans cette démarche collective qui viendra compléter les autres mesures de soutien que j’ai souhaité voir mettre en place sur notre territoire, notamment sous forme de report ou d’exemption de charges, et d’appui des initiatives locales de production et de consommation en faveur des entreprises et des habitants » indique François Cuillandre, président de Brest métropole. 

Une réponse efficace 

La mobilisation coordonnée et concertée des différents échelons territoriaux est le signal fort d’une démarche solidaire, pour apporter des réponses efficaces et rapides à des situations  qui, sans cette initiative, pourraient rester sans solutions.    

Avances remboursables  

Ce fonds versera des avances remboursables d’un montant maximum de 10 000 euros, en complémentarité avec les aides existantes et en particulier le fonds de solidarité. 
Les décisions pourront se prendre avec la plus grande souplesse possible, et le suivi sera établi à l’échelle de Brest métropole : les services de la métropole, avec ses partenaires économiques, se mettront en contact avec chacune des entreprises requérantes, afin de contribuer au plus près à l’instruction des demandes. 

Mieux préparer la reprise 

Dans ce contexte de grande difficulté pour les chefs d’entreprise, la proximité du service de soutien et la réactivité sont des éléments essentiels à la réussite de la reprise. Ce sont ainsi plus de 25 millions d’euros qui seront disponibles pour aider les petites entreprises et associations bretonnes à surmonter des difficultés d’une exceptionnelle gravité.