Economie, entreprises

Covid-19 : une nouvelle instance pour préparer la reprise

Mis en ligne le

Afin d'accompagner au mieux la reprise qui se dessine à compter du 11 mai, une instance économique de concertation s'est créée sur le bassin d'emploi de Brest métropole.

Face à la crise sanitaire actuelle, et dans la perspective de la reprise progressive qui s'annonce à partir du 11 mai, la mobilisation de tous les acteurs publics et privés s'avère indispensable pour agir sur les conditions nécessaires à un retour à l'activité. 

Mobilisation générale

C'est dans cette perspective que les services de l'Etat en Finistère accompagnent l'initiative menée par Brest métropole et la chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) de mettre en place une instance économique de concertation. 
Outre les services de l'Etat concernés ( Direccte, DDFIP, BPI...), cette instance est composée de :  

  • Brest métropole
  • la région Bretagne
  • le conseil départemental du Finistère
  • les EPCI du pays de Brest
  • la CCIMBO
  • la chambre de métiers et de l'artisanat
  • la chambre d'agriculture
  • d'autres organismes associés (tribunal de commerce, Banque de France...) 

Redynamiser l'économie

« Face à cette crise sanitaire sans précédent, il est important que les acteurs se mobilisent à l'échelle du bassin d'emploi, pour analyser et optimiser l'impact des différents dispositifs pour notre tissu économique. Le but est aussi d'identifier de nouveaux leviers d'action, et préparer les conditions pour redynamiser l'économie de notre territoire », souligne François Cuillandre, maire de Brest et président de Brest métropole. 
Appelée à se réunir régulièrement, cette instance de concertation a tenu sa première visio conférence le 4 mai et s'est fixé une feuille de route claire :  

  • Partager et mesurer l'impact de la crise sur le tissu économique local
  • Optimiser l'effet des mesures à mettre en place
  • Repérer les freins à la reprise, les fragilités et les risques
  • Dynamiser le retour à l'activité

« Reprise plus responsable »

Pour Pascal Lelarge, préfet du Finistère, « l'approche collective doit permettre de travailler sur le court terme pour limiter les dégâts économiques et sociaux, mais aussi sur le moyen terme afin d'accélérer les mutations (…) et accompagner une reprise plus responsable, notamment en intégrant mieux la consommation locale ».
Frank Bellion, président de la CCIMBO, rappelle quant à lui que « nous avons connu d'autres crises, et nous avons su nous mobiliser et nous relever grâce à notre force collective »