Solidarité

Covid-19 : Une nouvelle aide pour les familles

Mis en ligne le

Parce que la crise n’est pas encore terminée, la cellule de crise de la ville de Brest a décidé de poursuivre son soutien aux familles les plus fragiles. De nouveaux chèques alimentation vont être envoyés dans ces foyers.

Ayant depuis longtemps fait le choix de prendre en charge tout ou partie du coût de la restauration scolaire dans les écoles publiques brestoises, la ville a, depuis le début de la crise du Covid-19, décidé d’accompagner les familles dont les enfants ne bénéficiaient plus des repas pris à la cantine en raison de la fermeture des écoles. A deux reprises, des chèques alimentation leur ont été adressés. 

Troisième vague de soutien

Malgré le déconfinement progressif, la crise est loin d’être terminée. La ville a donc décidé d’adresser de nouveaux chèques alimentation aux familles dont les enfants bénéficient habituellement de la cantine gratuite, ou au tarif le plus bas. Cette nouvelle aide forfaitaire, qui couvre la période allant du 15 mai au 4 juillet, se monte cette fois à 70 ou 56 euros par enfant (bénéficiaires de la gratuité totale ou du tarif le plus bas dans les cantines). Les conditions de reprise de l’école et de l’accès aux cantines scolaires permettent en effet aux familles de réinscrire leurs enfants au moins la moitié de la semaine. 

670 000 euros au total

Au total, ce sont 2 250 enfants scolarisés dans les écoles publiques qui bénéficieront de cette mesure.  

  • Pour les familles bénéficiant de la gratuité totale des repas, cela représente un chèque alimentation  de 70 euros par enfant scolarisé (140 pour deux enfants…) ; 
  • Pour les familles bénéficiant des tarifs les plus bas, cela représente un chèque alimentation de 56 euros par enfant (112 pour deux enfants…)

Au total, les chèques alimentation versés depuis le début de l’opération (en avril), représentent un budget de plus de 670 000 euros pour la ville et le centre communal d’action sociale. 

Egalement dans le privé

Le même dispositif a été déployé pour les enfants des écoles Diwan et privées, et l’est également pour cette troisième vague de distribution.   

  • Pour les familles dont le quotient familial est en dessous de 396 : 91 enfants en écoles privées et 11 enfants de Diwan ;
  • Pour les familles dont le quotient familial est compris entre 397 et 508 : 105 enfants des écoles privées et 2 enfants de Diwan. 

Quel usage ? 

Ces chèques sont réservés aux achats alimentaires ; la majorité des enseignes les acceptent (en dehors des magasins Lidl et Leader Price). Les enseignes ne rendant pas la monnaie, il est recommandé de faire l’appoint ou de les utiliser en une seule fois, pour payer l’intégralité de ses courses.