Education

Covid-19 : Quelle rentrée dans les écoles publiques après le 11 mai ?

Mis en ligne le

Comme elle s'y était engagée dès la semaine dernière, la ville de Brest met tout en oeuvre pour permettre le retour des enfants à l'école primaire dès la semaine prochaine. Explications.

Le maire de Brest, François Cuillandre a précisé, ce mercredi 6 mai, les principes d'organisation de la rentrée dans les écoles publiques brestoises. Suite aux propositions d'organisation faites par la ville la semaine précédente, l'Education nationale a confirmé, le 5 mai, ses intentions concernant le scénario de reprise de la scolarisation dans les écoles publiques primaires. Sous réserve de la disponibilité des enseignants, et de la confirmation par l'Education nationale, chaque classe des écoles publiques brestoises va donc pouvoir rouvrir la semaine prochaine. La rentrée devrait ainsi se faire le mercredi 13 mai pour les trois niveaux de GS, de CP et de CM2, et le jeudi 14 mai pour les autres niveaux possibles.

Possible roulement

Dans l’hypothèse où le nombre d’enfants présents serait trop important au regard de l’obligation nationale de limitation des groupes à 15 enfants par classe élémentaire, 10 par classe de maternelle, un roulement sera mis en place pour respecter cette obligation :

  • La première partie de la classe serait accueillie le lundi et le mardi, 
  • La seconde partie le jeudi et le vendredi ; le mercredi matin sera alors un jour de classe une semaine sur deux pour le premier groupe, la suivante pour le second groupe. 

Au cas par cas

Classe par classe, directeur et enseignant informeront les parents du dispositif d’accueil sur le temps scolaire. Les horaires d’arrivée en classe, de départ et les temps de récréation et de pause méridienne seront échelonnés, école par école. Dans tous les cas, l'accueil des enfants des personnels soignants mobilisés sur la gestion de la crise, mis en œuvre dès le début du confinement, sera maintenu par l’Education nationale et la ville de Brest.

Quelles précautions sanitaires ? 

La priorité de la ville est de permettre l’accueil dans les plus strictes conditions de sécurité sanitaire pour les enfants. Les équipes municipales travaillent donc activement à préparer chaque école, et notamment pour : 

 

  • Faciliter l’accès des enfants à l’école, dans un contexte où il est essentiel que les parents ne rentrent sur les sites qu’en cas de besoin impératif ; des aménagements des abords sont notamment en cours pour faciliter la dépose des enfants en toute sécurité, et faciliter les mobilités actives
  • Faciliter l’accès aux points d’eau pour permettre le lavage des mains et permettre le respect des gestes barrières
  • Faciliter la distanciation physique des enfants et des personnels dans l’école, en organisant les circulations, la configuration des classes, des cours de récréation
  • Organiser les espaces de restauration scolaire respectant les consignes de sécurité sanitaires nationales

Equipement des professionnels

L’ensemble des protocoles sanitaires nationaux ont été déclinés en un ensemble de règles simples :

 

  • Les personnels intervenant auprès des enfants seront dotés de masques, les gestes barrières systématiquement rappelés.
  • Il est recommandé aux parents de relayer ces gestes aux enfants, et de prendre leur température régulièrement.  
  • En cas de symptômes de Covid-19 ou de doutes, le gouvernement prévoit un test systématique. Dans l’hypothèse de symptômes et conformément aux protocoles nationaux, les parents seront informés immédiatement en vue d’un test et d’un éventuel isolement. 

Pré-insciptions pour l'accueil périscolaire

La ville s’engage à ce que chaque enfant accueilli à l’école puisse bénéficier, dans les conditions habituelles, d’un repas chaud le midi.
Concernant les accueils du matin et du soir un questionnaire de pré-inscription est accessible à partir de Brest.fr,. Il permet aux parents d'indiquer leurs souhaits en matière de périscolaire le matin et le soir. La ville adaptera son dispositif une fois connu le nombre d'enfants accueillis à l'école, et sur quel jour. Un travail est en cours visant à réunir l'ensemble des équipes permettant cet accueil. Dans l'hypothèse où l'ensemble des enfants ne pourraient être accueillis sur ces périodes, des critères de priorité sont envisagés. 
Un travail est mené actuellement, de concert avec les associations, et notamment les équipements de quartier, en vue de la reprise, dans les meilleurs délais, des ateliers (TAP), ainsi que des accueils du mercredi. 

Dans l’optique de la reprise, la ville a rencontré, mardi 5 mai, l’ensemble des directeurs d’école et de ses responsables de sites municipaux, ainsi que les présidents d’équipements de quartier. Une réunion avec les représentants de parents d’élèves s’est déroulée ce mercredi matin 6 mai. Une fois les orientations de l'Etat connues, les services étudieront comment proposer d'éventuelles activités sportives et culturelles aux enfants qui ne pourraient pas être accueillis en classe.