Santé

Covid-19 : les services s'adaptent

Mis en ligne le

Suite aux dernières annonces du gouvernement, et notamment celles portant sur un couvre-feu démarrant à 18 heures à compter du 16 janvier, des évolutions interviennent dès demain pour certains services de la ville de Brest et de Brest métropole.

Les nouvelles règles sanitaires applicables à compter du samedi 16 janvier induisent une nouvelle organisation pour une partie des services au public de la ville de Brest et de Brest métropole. Ces évolutions seront mises en oeuvre dès ce samedi 16 janvier. 

Accueil périscolaires et en crèches municipales 

Les accueils périscolaires restent ouverts jusqu’à 18 h 30, les crèches municipales jusqu’à 19 heures, comme c’était le cas jusqu’à présent. Des dérogations sont prévues par le gouvernement permettant de justifier un déplacement pour garde d’enfant. 
Il est cependant demandé aux parents qui le peuvent de venir chercher leurs enfants dès que possible en tenant compte du début du couvre-feu à 18 heures. 

Equipements sportifs

Les activités en intérieur jusque-là autorisées pour les publics mineurs ne le sont plus. Les équipements extérieurs (stades) seront fermés à 17 h 30, afin de permettre le retour des pratiquants à leur domicile avant 18 heures.
Les piscines seront fermées. 

Médiathèques

Les médiathèques brestoises restent ouvertes : 

 

  • en semaine dès 13 h 30 (au lieu de 14 heures aujourd’hui) et fermeront leurs portes à 17 h 30
  • le samedi de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 heures à 17 heures
  • la médiathèque François Mitterrand – Les Capucins ouvrira en semaine de 12 h 30 à 17 h 30 et le samedi de 10 h à 17 h 30

 

Conservatoire

Il sera fermé à 18 heures et ouvert le samedi toute la journée pour permettre le report des cours non dispensés. 

Déchèteries 

Les déchèteries de Brest (Spernot et Le Vern), de Guipavas, de Plougastel-Daoulas et Plouzané métropole fermeront à 17 h 45. 


L’ensemble des mesures prises pour s’adapter aux nouvelles règles annoncées par le gouvernement s’appliquent dès le 16 janvier inclus, et pour les 15 jours suivants. D’autres mesures complémentaires sont susceptibles d’être mises en œuvre, en fonction d’éventuelles décisions à venir du gouvernement, dans la gestion de l’épidémie.