Citoyenneté, Santé

Covid-19 : le port du masque obligatoire à Brest à partir du 3 août

Mis en ligne le

A compter du 3 août, afin de réduire les risques de transmission du virus Covid-19 et en complément de la campagne de vaccination, de nouvelles mesures s'appliquent sur le territoire de la ville de Brest. La préfecture du Finistère étend le port du masque à l'ensemble de la ville, à l'exception des zones les moins peuplées, et ce jusqu'au 31 août inclus.

Depuis la fin du mois de juin, la situation sanitaire se dégrade dans le département du Finistère avec une augmentation significative du taux d’incidence qui est passé de 19 cas pour 100 000 habitants le 30 juin à 90 cas pour 100 000 habitants le 30 juillet. Par ailleurs, la période estivale génère un afflux important de population et des rassemblements plus importants avec des zones de contacts prolongés dans les centre-villes et les communes touristiques du littoral. Le préfet du Finistère a donc décidé de renforcer les moyens de lutte contre le covid-19 au niveau départemental.

Des mesures sanitaires renforcées

Les mesures déjà en vigueur dans tout le département sont maintenues du 3 au 31 août. Il s’agit de l’obligation du port du masque pour toute personne de onze ans ou plus :

  • sur les marchés de plein air, brocantes, braderies, trocs, puces, vide-greniers et ventes au déballage ;
  • dans les files d’attente, notamment celles constituées pour l’accès à un établissement recevant du public ;
  • dans un rayon de 50 mètres, autour des gares routières, ferroviaires et maritimes aux heures d’arrivée et de départ des transports en commun.

Le masque devra également être porté à l’occasion de tout rassemblement revendicatif, culturel, sportif ou récréatif organisé sur la voie publique.

Port du masque obligatoire sur Brest métropole

Sur Brest, de 9h à 22h, toute personne de onze ans ou plus circulant à pied porte un masque de protection lorsqu'elle accède ou demeure dans les espaces publics, à l'exception des zones dont la densité de population ne justifie pas la mise en oeuvre d'une telle obligation : 

  • plages ;
  • zones situées au nord de la route de Roch Glas : Prat ar Garguic, Poulfouric, Sallégallé, Traon Bihan et Keranchoasen ;
  • zones situées à l'ouest de la route départementale 205 : Kerléo, Lanninguer et l'Arc'Hantel ;
  • zones situées à l'ouest de la route de Sainte-Anne du Portzic : Le Cosquer.

Sur certaines communes de Brest métropole, le port du masque pour toute personne de onze ans ou plus, est également rendu obligatoire de 9h à 22h, il s'agit de : Bohars, Gouesnou et la zone d'activités de Kergaradec, Guilers, Guipavas et la zone d'activité du FroutvenLe Relecq-Kerhuon et Plougastel-Daoulas.

Rester mobilisé 

Dans ce contexte, il revient à chacun de respecter les gestes barrière (distanciation physique, masque quand celle-ci n'est pas possible, ne pas se serrer la main ni se faire la bise, lavage régulier des mains, aération des locaux...) et ainsi concourir à lutter contre la propagation du virus.
*Taux d'incidence : nombre de nouveaux cas de Covid-19 diagnostiqués par un test PCR, survenus au cours des sept derniers jours 

Le non-respect de l’obligation du port du masque constitue une infraction susceptible d’être punie d’une contravention de 4e classe de 135 euros.
La violation de l’obligation du port du masque à nouveau constatée dans un délai de quinze jours constitue une contravention de cinquième classe punie d’une amende de 200 euros.
En cas de violations à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, les nouveaux faits constituent un délit puni de six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende.