Culture

Ces Extraordinaires banalités, à la Maison de la Fontaine

Mis en ligne le

Du 13 mars, et jusqu’au 25 avril, la Maison de la Fontaine, à Brest, expose le projet de deux artistes, Lola Le Berre et Anaïs Cloarec. Intitulée Extraordinaires banalités, cette exposition entraîne le public dans tout ce que le quotidien peut révéler d’insolite.

C’est l’histoire de deux artistes et avant tout amies, réunies par l’envie de monter un projet ensemble, et de faire cohabiter leurs univers respectifs : celui de Lola Le Berre, plasticienne, et d’Anaïs Cloarec, comédienne.
Fortes de cette volonté, les deux jeunes femmes ont imaginé Extraordinaires banalités, un projet qui va s’exposer jusqu’au 25 avril, sur les trois étages de la Maison de la Fontaine, située dans le quartier de Recouvrance, à Brest. « Pour donner naissance à notre exposition, on a choisi d’interroger les gens que l’on croisait sur le quotidien, sur tout ce qui nous est commun, pour voir que de la routine émerge l’extraordinaire, l’insolite », analysent les deux artistes.  

Des chiens et Amélie Poulain

Dans la rue, à la poste, à la gare, les deux amies ont traîné partout où elles pouvaient rencontrer la vie, la vraie vie. Et de leurs pérégrinations, ont ramené des tas d’histoires, d’objets, de photos. A l’image de ces clichés de chiens au milieu desquels pourront se balader les visiteurs de l’exposition, à la rencontre de ces (charmants) toutous et de leurs propriétaires. 
Autre belle idée également (parmi beaucoup d’autres), l’histoire qui a permis aux deux filles de réaliser “Et vous, que raconteriez-vous à un inconnu ?”, pour un scénario digne d’Amélie Poulain. Le concept ? Elles ont laissé “traîner” 100 cartes postales, où était juste inscrite la question “Que diriez-vous à un inconnu ?”, associées à une enveloppe sur laquelle était inscrite leur adresse, dans différents trains au départ de Brest. Et certains voyageurs se sont pris au jeu, puisqu’elles ont pu récupérer 25 de ces cartes postales. De ces fragments de la vie des uns et des autres, elles ont tiré l’un des volets d’Extraordinaires banalités, en exposant tout simplement ces cartes postales revenues de l’inconnu.

Où l'on interroge les frigidaires 

Témoignages récoltés auprès des enfants de l’école de la Pointe, à Recouvrance, mis en parallèle avec ceux des résidents de l’Ehpad Louise Le Roux, sur le thème “Et toi, à quoi tu joues ?”, ou photos sans fard de l’intérieur des frigidaires de certaines personnes qui ont aussi accepté de jouer le jeu des deux artistes, complètent l’exposition, qui réserve bien d’autres surprises. Amusante, presque sociologique, authentique : Extraordinaires banalités est tout cela à la fois.

 

Les artistes seront présentes à la Maison de la Fontaine le 14 mars, de 14 h 30 à 17 heures, puis le 18 mars, de 13 h 30 à 16 h 30. Une performance autour de photos de famille aura également lieu le 21 mars, à partir de 10 heures. L’exposition, elle, est ouverte du mardi au samedi (de 14 h 30 à 18 h 30), et le mercredi (de 10 heures à midi, puis de 14 h 30 à 18 h 30). Entrée libre et gratuite.