Aménagement du territoire, Loisirs

C'est parti pour le cinéma des Capucins

Mis en ligne le

C'est un heureux hasard : le 29 juin, à la veille de l'ouverture de la fête du cinéma, Line Davoine, présidente du groupe Ciné Alpes, est venue à Brest pour la première pierre du cinéma des Capucins. Ses cinq salles devraient ouvrir avant la fin d'année.

Vivement Noël ! C'est ce que bon nombre de cinéphiles brestois doivent désormais penser, avec l'ouverture annoncée des cinq salles du cinéma des Capucins pour la fin de l'année.
Situé au côté de la salle d'escalade Climb Up, et ouvrant ses portes sur la place des Machines, le nouvel outil est porté par le groupe Ciné Alpes, propriétaire du multiplexe Liberté. Sa présidente, Line Davoine, n'a pas caché sa joie, lors de sa visite sur le chantier, le 29 juin, à voir « ce projet devenir enfin concret ». Le dossier avait en effet fait l'objet de recours, qui avaient retardé d'autant sa mise en œuvre.

Cinq salles

Un mal pour un bien, cependant, puisque le dessein du groupe a, dans l'intervalle, évolué avec l'aménagement des autres structures qui font aujourd'hui vivre les Ateliers des Capucins, de la médiathèque à la salle d'escalade attenante au futur cinéma, en passant par les commerces. Et c'est désormais sur la même ligne architecturale de ces derniers  que les cinq salles se présenteront, à l'intérieur d'une coque de 2 000 m² dont l'aspect historique des murs sera préservé.

800 places

A la manœuvre, l'architecte Pierre Chican, déjà à l'origine du Multiplexe Liberté : « Chacune des cinq salles va être constituée d'un volume indépendant, sous forme de “boîtes” de bois à la manière des caisses de transport maritime, en écho au port de Brest », explique-t-il.
Le nouveau cinéma offrira une capacité de quelque 800 places au total, réparties en cinq salles dont la plus grande offrira 250 places. Une salle sera positionnée à l'étage, et le volume de l'ensemble permettra, si le besoin s'en fait sentir à l'avenir, de créer deux nouvelles salles. Qualité de l'image et du son, seront évidemment au rendez-vous.

« Les cinémas ont leur place en ville »

Le 29 juin, François Cuillandre, maire de Brest et président de Brest métropole, accompagné de Yann Guével, 5e adjoint, et de Yohann Nédélec, vice-président de Brest métropole en charge des grands projets, affichait un réel plaisir à voir le projet aboutir. «Nous avons toujours pensé, à la ville de Brest et à Brest métropole, que les cinémas avaient leur place en ville, et pas en périphérie. Il manquait sans doute un cinéma à la rive droite ,et je pense qu'il connaîtra un vrai succès, à l'image de celui des Ateliers des Capucins », s'est-il réjoui.

Rendez-vous en fin d'année 

La programmation du nouvel équipement sera largement tournée vers un public familial, avec une volonté de s'inscrire dans la dynamique des autres acteurs des Ateliers des Capucins, et d'aboutir à une belle synergie culturelle et de loisirs en plein cœur de la métropole. Les travaux sont programmés pour débuter cet été, avec une livraison espérée avant la fin de l'année, et « idéalement avant les fêtes », espère Pierre Chican.