Culture, Sciences

Brest célèbre la naissance des sages de la Marine

Mis en ligne le

Fondée à Brest en 1752, l’Académie de marine devint l’Académie royale de Marine 1769. C’est ce 250è anniversaire qui est célébré actuellement à travers une passionnante exposition au service historique de la défense, au port de commerce.

C’était l’époque des Lumières, et Brest y prit toute sa place. En 1752, fut ici fondée l’Académie de Marine, devenue en 1769 l’Académie royale de Marine.

Au service de la connaisance

Une institution prestigieuse et unique en France « qui fit progresser les connaissances, dans tous les domaines en lien avec la mer. Et la marine française en a bien évidemment profité : c’est grâce notamment aux travaux de l’Académie que la marine française dominait le monde, et a joué le rôle que l’on sait lors de la guerre d’indépendance en Amérique », rappelle ainsi l’historien brestois Alain Boulaire. 

« C’était la science totale ! »

C’est à cette histoire souvent méconnue des Brestois (l'Académie siégeant aujourd'hui à Paris) que l’exposition en cours au service historique de la Défense veut ouvrir. « Le pôle d’excellence maritime brestois d’aujourd’hui est en fait né dès 1752 ! C’était la science totale, l’internet d’aujourd’hui. Elle était alors composée de médecins, de physiciens, de marins bien sûr, mais aussi de botanistes… On était dans la dimension encyclopédique du XVIIIe ! », s’enthousiasme Xavier Laubie, chef du service historique de la Défense (SHD), qui a élaboré l’exposition.

Grands hommes

En de nombreux panneaux et grâce à des documents originaux puisés dans les réserves, les trésors devrait-on plutôt dire, du SHD, c’est l’histoire des grands hommes des Lumières qui se raconte, une histoire où les Brestois jouèrent donc un rôle de choix. Malgré tout, l’Académie brestoise fut dissoute, comme toutes les autres, au moment de la Révolution française, et ne renaîtra de ses cendres qu’au XXe siècle. Mais l’esprit a perduré, et l’Académie d’aujourd’hui poursuit ses travaux pour faire bénéficier le plus grand nombre du rassemblement de la connaissance et de sa diffusion. 

A découvrir jusqu’en janvier

Ouverte jusqu’au 31 janvier 2020 au service historique de la Défense, l’exposition vaut décidément le coup d’œil. Une plongée dans l’histoire des pionniers des mers brestois, qui ont su éclairer de leur savoir toute une époque. « Les panneaux de l’exposition sont ensuite destinés à voyager, à se déployer. C’est une vraie carte de visite de l’histoire de Brest et de la marine, des expéditions scientifiques à la recherche d’aujourd’hui », pointe Xavier Laubie.

*Exposition visible au service historique de la Défense, 4 quai du commandant Malbert jusqu’au 31 janvier 2020. Ouvert en semaine de 8 h 30 à 17 h 30.