Culture

Armistice party. Du camouflage maritime à Astropolis !

Mis en ligne le

Comment mieux célébrer la paix qu’en faisant la fête ? Le 10 novembre, une soirée mapping vidéo, mise en musique avec la complicité d’Astropolis, viendra apporter un éclairage plus que contemporain sur l’Armistice de 1918, au musée national de la marine de Brest.

Quand l’art fait se rejoindre les époques et les générations… 100 ans après la signature de l’Armistice, des Brestois d’aujourd’hui rendent un bel hommage aux aînés de la première guerre mondiale et à l’art du camouflage des navires maritimes, lors d’une Armistice party mêlant mapping vidéo sur les murs du château et bande-son des meilleures soirées électro d’Astropolis !

« Sortir des sentiers battus »

Le musée national de la marine rend hommage à l’art du camouflage maritime utilisé par les militaires américains lors de la Première Guerre mondiale, le Razzle Dazzle, à travers l’exposition Razzle Dazzle, l’art contre-attaque, à l’affiche depuis un an. « Nous souhaitions sortir des sentiers battus pour évoquer le centenaire de la Grande guerre, et nous avons pour cela fait appel aux talents du territoire, en travaillant avec le collectif XYZ, qui avait lui-même déjà travaillé sur cette technique du razzle painting », rappelle Lénaïg L’Aot-Lombart, chargée de médiation culturelle au musée brestois.

Rendez-vous le 10 novembre

Un an après, et alors que l’heure de la commémoration de l’Armistice pointe à l’horizon, la dynamique née de l’exposition a de nouveau conduit le musée à imaginer une nouvelle manière de célébrer l’histoire. Le 10 novembre, à la tombée de la nuit, le donjon du Château va ainsi prendre vie, avec les jeux d’illusions optiques et autres camouflages dazzle imaginés par le studio VÏSÜ, scénographes d’Astropolis, et Jean-Baptiste Moal et Guillaume Duval, du collectif XYZ. Le tout accompagné d’un DJ set du collectif Funky touch, pour une soirée ouverte à tous, mêlant le plaisir du spectacle contemporain et la célébration de l’histoire !
A noter également que la musée de la marine sera ouvert à toutes et tous les 10 et 11 novembre, sans droits d’entrée. Une belle  occasion de s’initier à l’art du Razzle painting, via l’exposition Razzle Dazzle, l’art contre-attaque, qui se poursuit ! 

Programme complet du centenaire de l'armistice