Economie, entreprises

A Guilers, le développement d’une zone d’activités en projet

Mis en ligne le

La zone d’activités économiques de Kerebars, à Guilers, devrait vivre au rythme d’une requalification importante dans les prochains mois. Début avril, 25 entreprises de la zone ont été sensibilisées au projet.

Elle est, sans conteste, l’un des pôles commerciaux importants de la commune, hors centre-ville. La zone d’activités économiques (ZAE) de Kerebars, à Guilers, accueille en effet de nombreuses entreprises et autres commerces, et Brest métropole, en collaboration avec la mairie de Guilers, y a initié un projet d’aménagement afin de créer à très court terme une nouvelle offre foncière appelée à favoriser l’implantation de nouvelles activités créatrices d’emplois.
C’est dans ce cadre-là que Michel Gourtay, vice-président de Brest métropole en charge de l’économie, et Pierre Ogor, maire de la commune, ont ouvert, le 5 avril, la concertation avec 25 entreprises déjà implantées dans cette ZAE.

Le projet

La méthodologie et le planning du projet leur ont été présentés, et la volonté est d’y réaliser différents aménagements : 

  • requalification des accès et des espaces communs de la partie historique de la zone
  • aménagement d’une extension pour accueillir de nouvelles activités liées à l’artisanat et à la petite industrie de production
  • création d’une vitrine économique sur un espace d’environ 5 000m² en faveur d’activités mixtes (tertiaires, services, commerces…)
  • désenclavement de cet espace par la réalisation d’une bretelle d’accès sur la RD5.

 

Début en mai

Evalué à 1,3 million d’euros, le projet sera engagé dès le mois de mai, avec l’attribution d’un marché public à une équipe de conception (architectes-urbanistes, spécialistes du paysage, de la voirie...). 
Tout au long de la démarche, entreprises et usagers seront sollicités pour co-construire le plan d’aménagement.
Une manière aussi d’entendre les besoins pour rendre cette ZAE plus attractive et pour assurer le bon développement économique du Nord-Ouest de la métropole, tout en répondant à l’attente des entreprises de Kerebars.