Economie, entreprises

A Gouesnou, Mescadiou séduit les artisans

Mis en ligne le

Lancés il y a deux ans, les travaux d’aménagement de la première tranche de la zone artisanale de Mescadiou ont attiré de nombreux candidats à l’installation. La seconde tranche est donc lancée plus tôt que prévu.

Sur les 27 lots mis à la commercialisation par Brest métropole aménagement, il ne reste, pour cette première tranche de la zone artisanale de Mescadiou, plus que 7 lots encore disponibles. Autant dire que le lancement de cette nouvelle zone, à la fois proche de Kergaradec et de l’aéroport, mais aussi de la voie express, est un vrai succès. « Les zones artisanales constituent une part de l’action de Brest métropole dans les communes, et un élément essentiel du développement économique de notre territoire », se réjouit Michel Gourtay, vice-président de Brest métropole, en charge de l’économie. 

8 nouveaux lots

Les nombreuses demandes des artisans ont d’ailleurs poussé les porteurs du projet à en accélérer le calendrier : la seconde phase d’aménagement de cet espace de 10 hectares a démarré plus tôt que prévu, pour permettre, d’ici cet été, la commercialisation de 8 nouveaux lots. 

De nouvelles enseignes dès septembre

Pour le maire de Gouesnou, Stéphane Roudaut, ce succès vient confirmer tout le potentiel économique du territoire. « Ici, nous souhaitons rapprocher l’emploi de l’habitat », rappelle-t-il. Et les futurs occupants de Mescadiou semblent apprécier.
A la tête d’Abers étanchéité, aujourd’hui basée à Saint-Renan, Romains Durans a vite fait ses calculs : « Nous rayonnons sur tout le nord du département. La localisation à Mescadiou devrait nous faire économiser 6 000 kilomètres par mois dans nos déplacements ». L’entreprise a déjà démarré les travaux sur place et envisage d’ouvrir dès le mois de septembre. Les autres arrivants devraient suivre rapidement, pour la fin 2019 ou le début 2020.

Tertiaire à venir

Dans le courant de l’année, enfin, Brest métropole aménagement lancera un appel à projets à destination du secteur tertiaire, pour une partie du lot 2.  
L’aménagement de l’ensemble de la zone aura nécessité un budget de travaux de 2,6 millions d’euros, dont 844 000 euros d’aides de Brest métropole.