Déplacements

A Brest, une nouvelle jeunesse pour la rue de Bohars

Mis en ligne le

Axe stratégique d’entrée sur le bourg de Lambézellec, à Brest, la rue de Bohars s’est offert une nouvelle jeunesse après neuf mois de travaux conduits par Brest métropole.

Reprise complète de la chaussée ; sécurisation des traversées piétonnes ; élargissement des trottoirs et mise aux normes personnes à mobilité réduite ; passage en zone 30… La rue de Bohars, à Brest, a été transfigurée après neuf mois de travaux conduits par Brest métropole, en lien avec la mairie de quartier de Lambézellec.

« Nous sommes là dans une des grandes entrées dans le bourg de Lambézellec et une des portes d’accès à Brest quand on vient du Nord du territoire : il était important que la rue de Bohars, qui s’étend sur 700 mètres linéaires et voit passer plus de 7 000 véhicules par jour, soit réhabilitée », souligne Yves Du Buit, vice-président de Brest métropole en charge de la proximité.

La coopération des habitants

Chose faite donc depuis le mois de septembre, où l’axe a été entièrement rendu à la circulation. « En tout, et en comptant les opérations menées sur les réseaux par Eau du Ponant en amont du chantier de voirie, ce sont neuf mois de travaux qui ont été nécessaires, précise de son côté Sylvie Jestin, adjointe au maire de Brest en charge du quartier de Lambézellec. Il faut d’ailleurs souligner la grande coopération des habitants du secteur, qui ont fait preuve de beaucoup de patience tout le temps des travaux. »
 
Dans le détail, le chantier de la rue de Bohars aura donc permis :

  • D’étendre le réseau de chaleur urbain (28 000 euros) au niveau du carrefour entre les rues de Bohars et Maryan Deschard.
  • Le renouvellement du réseau d’eau potable et la reprise des branchements d’assainissement par Eau du Ponant (672 000 euros).
  • Le réaménagement de la voirie par l’entreprise Eurovia (630 000 euros).