Solidarité

A Brest, un nouveau fourgon pour les Restos du Cœur

Mis en ligne le

Mercredi 9 mars, le centre des Restos du Cœur de Brest a reçu un nouveau fourgon. Un investissement nécessaire de 23 500 euros financé en grande partie par la ville de Brest.

300 000 : c’est le nombre de kilomètres parcourus chaque année par les 31 véhicules des Restos du Cœur du Finistère. En 2020, l’association a déboursé 56 000 euros pour entretenir ses véhicules et 60 000 euros en gasoil. Un budget conséquent en augmentation dû à la crise en Ukraine et au vieillissement du parc automobile du département. Concernée par les besoins de l’association, « la ville de Brest a participé à hauteur de 20 000 euros à l’achat d’un nouveau fourgon » explique Marion Maury, adjointe au maire de Brest, chargée des actions sociales. Une aide également apportée deux ans plus tôt pour financer l’acquisition d’un camion frigorifique.

11 000 repas servis chaque semaine à Brest

Chaque semaine, le centre des Restos du Cœur de Brest distribue 11 000 repas « ce qui est énorme car on dépasse les centres de Rennes et Nantes » souligne Loïc Spagnol, responsable départemental des Restos du Cœur. Une situation difficile, le seul centre de la ville arrivant à saturation. Pour améliorer l’accueil des 1 663 familles inscrites à Brest, la municipalité va participer au financement de la rénovation des locaux.

Solidaire des victimes du conflit russo-ukrainien

Ce mercredi 9 mars, à l'occasion de l'inauguration du fourgon, Lo¨ïc Spagnol a également tenu à rappeler que « l’association est solidaire des peuples Russes et Ukrainiens » victimes du conflit actuel« On est prêt à accueillir tous les gens qui viendront sans distinction. Un accueil inconditionnel comme toujours».