Développement durable, Habitat

A Bellevue, une copropriété modèle de réhabilitation énergétique

Mis en ligne le

Dans le quartier de Bellevue, un chantier innovant de rénovation énergétique vient de s’achever sur une copropriété de 104 logements. Un projet qui n’aurait pu se réaliser sans le soutien de Brest métropole, via sa plateforme Tinergie.

Un peu plus d’un an de travaux et des économies d’énergie escomptées aux alentours de quelque 40 % : à Bellevue, la résidence Les Elysées, désormais au niveau Bâtiment basse consommation rénovation, va faire figure de modèle dans la transition énergétique des copropriétés. 

Le réflexe Tinergie

Construite dans les années 70, la résidence  avait prévu un ravalement et un changement de chaudière « classique » : « Mais une fois les devis fait, on s’est aperçus que c’était trop cher. On s’est alors tournés vers Tinergie pour trouver des aides… et petit à petit, on a été convaincus du projet de réhabilitation énergétique », expose Daniel Carpentier, président du conseil syndical. 

60 % d’aides financières 

La plateforme publique locale de rénovation énergétique de Brest métropole, Tinergie, a en effet tout mis en œuvre pour appuyer les copropriétaires dans la transition énergétique de leur logement. Et le projet de ravalement s’est transformé en une mue bien plus profonde de l’immeuble, avec isolation par l’extérieur, raccordement au réseau de chaleur, changement des systèmes de ventilation etc. Le tout pour un budget de 2 millions d’euros, dont  près de 60 % d'aides  : 500 000 euros portés par le Programme des investissements d’Avenir, 543 000 euros issus de l’Agence nationale pour de l’habitat, de 179 000 euros de Brest métropole et 104 000 euros de la Région. 

« Démonstrateur »

« Nous sommes là face à un démonstrateur de ce que nous voulons porter, dans le cadre de notre Plan climat air énergie territorial, avec des réalisations qui permettent de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, d’engager une réflexion sur les consommations d’énergie, tout en apportant de la qualité de vie et du confort », se réjouit Glen Dissaux, vice-président de Brest métropole en charge du Plan Climat. « Ces démarches prennent encore plus de sens aujourd’hui, à l’heure de l’augmentation du coût des énergies. Et Tinergie permet de lever des aides financières qui rendent ces projets possibles », complète Sylvie Jestin, conseillère de Brest métropole en charge de l’habitat. 

La preuve par l’exemple

A ce jour sur Brest, une quinzaine de projets du même type sont à l’étude pour des copropriétés, et deux autres chantiers sont en cours. Et le résultat tant esthétique que de confort au quotidien de la résidence Les Elysées pourrait bien en convaincre d’autres : le retour sur investissement des copropriétaires devrait se faire dans les 7 ans, au regard des économies d’énergie attendues. Quant au confort de vie, Daniel Carpentier répond par un grand sourire : « Ça a tout changé, il fait bon dans les appartements ! »