Emploi, formation, Urbanisme

A Bellevue, le chantier du Disrupt campus entre de bonnes mains

Mis en ligne le

Le Disrupt campus, qui ouvrira ses portes à la rentrée prochaine à Bellevue et dont le chantier se poursuit actuellement, est en bonne voie. Un gros travail de peinture des locaux y est actuellement mené par des jeunes bénévoles encadrés par l’association des Compagnons bâtisseurs.

Ils viennent d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie, de Tours ou d’Orléans, ont une vingtaine d’années, et ont pour point commun d’intervenir à Brest pour le compte de l’antenne brestoise des Compagnons bâtisseurs, association qui œuvre dans le domaine de l’habitat.

Leur rôle ? « Assurer le chantier de peinture du Disrupt campus commandé par la collectivité brestoise », explique Miguel Bertholot, responsable de mission pour l’association. Car parmi leurs missions, les Compagnons bâtisseurs s’occupent par exemple de l’accueil de jeunes volontaires en service civique ou service volontaire européen qui portent les mêmes valeurs que l’association. 

La volonté d'un chantier participatif

« La collectivité souhaitait en efffet que le chantier du Disrupt campus soit mené de manière participative », analyse Jacqueline Héré, adjointe au maire de Brest en charge du quartier de Bellevue, où les locaux ouvriront à la rentrée de septembre.
« Brest métropole travaille depuis une douzaine d’années avec les Compagnons bâtisseurs, et ce sur différents domaines, observe de son côté Tifenn Quiguer, vice-présidente de Brest métropole en charge de l’urbanisme. Ce chantier du Disrupt campus était intéressant à plus d’un titre et il a permis de faire intervenir tous ces jeunes volontaires qui ont amené une belle dynamique durant les travaux. »
Un discours partagé par Jasmina, venue d’Orléans : « On a réalisé du bon travail, avec une bonne cohésion entre tous les participants. Et ça a été un vrai plaisir que de pouvoir travailler avec des jeunes venus de toute l’Europe ».

Art, économie circulaire et numérique

Rappelons que le Disrupt campus, financé par Brest métropole, l’agence nationale pour la rénovation urbaine (dans le cadre du programme de rénovation urbaine de Bellevue) et la Région Bretagne, proposera un lieu dédié à l’économie circulaire et numérique, à une formation universitaire dédiée à l’art, ainsi qu’à un fablab.

Dans le cadre du chantier, plus de 200 heures de travail sont réservées aux personnes éloignées du milieu de l’emploi.