Culture

70.8 : bienvenue sur la planète mer !

Mis en ligne le

En avril 2020, c’est une véritable ode à la mer qui ouvrira ses portes au public au sein des Ateliers des Capucins, avec 70.8. Un hommage aux océans autant qu’une alerte sur leur avenir… et le nôtre.

« La planète terre, c’est d’abord la planète mer. 70.8, c’est la part des océans sur notre planète. Et le nom de cet espace qui ouvrira en avril 2020, pour présenter le meilleur des océans. Brest est en partie issue de la mer et notre métropole est plus que jamais tournée vers ce patrimoine inestimable », a souligné François Cuillandre, président de Brest métropole, lors d’une visite du chantier de 70.8, le 26 juin, aux Ateliers des Capucins. 

1400 m² d’exposition permanente

Retenu dans le cadre du pacte métropolitain d’innovation qui lie Brest métropole et l’Etat, ce nouvel espace de 1400 m² promet de faire vivre à ses visiteurs une expérience maritime inédite, dans un cadre qui s’annonce grandiose. Tout à côté de la salle d’escalade Climb Up, le nouvel équipement va présenter, sur trois niveaux, une immersion totale dans les richesses de la mer… et dans celles qui, sur le territoire de Brest métropole, notamment, permettent tout à la fois de connaître les potentiels de l’eau salée, de les exploiter durablement, et d’en prévenir les fragilités. D’Ifremer à Océanopolis en passant par l’IUEM et bien d’autres structures scientifiques basées à la pointe bretonne, ils sont ici nombreux à œuvrer pour l’avenir de la planète mer ! 

Symbiose avec Océanopolis

« L’objectif de 70.8 est de faire prendre conscience que les océans sont des acteurs majeurs à l’échelle de la planète. C’est un écosystème à l’origine de la vie sur terre… et de la possibilité d’y vivre encore demain : l’océan régule le climat, regorge de ressources alimentaires etc… », pose Céline Liret, commissaire d’exposition et directrice scientifique d’Océanopolis. Car les deux structures fonctionneront évidemment en symbiose et de façon complémentaire « dans un parcours qui ira d’Océanopolis au futur centre national des phares, en passant par le musée de la marine jusqu’au 70.8», précise François Cuillandre. 

Ode au monde marin

Le lieu, dont l’aménagement a été confié à l’architecte Olivier Brochet, s’inspire logiquement de la sphère maritime, et présentera, sur trois niveaux en formes de quilles de bateaux, des immersions sur différentes embarcations, qui mettront toutes le cap sur une meilleure connaissance des océans, de leurs possibles, de leurs faiblesses et des solutions à mettre en œuvre pour en assurer la conservation. 
Devant l'entrée, le Canot de l'empereur ouvrira la marche, posé à quelques mètres du nouvel équipement, en bel écho historique à tous les amoureux de la mer ! 
Destiné à un public familial, 70.8 viendra ajouter une corde de mieux à l’arc de l’excellence maritime brestoise. En invitant le plus grand nombre à prendre conscience des enjeux liés à la préservation des océans, dont dépend celle des générations futures. 

Livraison prévue en avril 2020. Budget : 9 millions d’euros, dont près de 50 % dans le cadre du pacte métropolitain d’innovation, afin d’intensifier le contenu innovant des politiques conduites localement (Etat : 4,3 ,millions d’euros ; région Bretagne : 1,8 million d’euros ; département du Finistère : 0,9, million d’euros ; Brest métropole : 2 millions d’euros).