Education, Jeunesse

56 nouveaux berceaux en projet au centre-ville de Brest

Mis en ligne le

Afin de mieux répondre aux besoins des familles en centre-ville, la ville de Brest et En jeux d’enfance travaillent actuellement sur la création d’une nouvelle crèche de 56 berceaux. Ouverture programmée pour 2023.

Sur le centre-ville de Brest, nombre de familles peinent aujourd’hui à trouver une place d’accueil pour leur tout-petit : « Nous savons depuis plusieurs années que les familles qui habitent le centre-ville ont des difficultés à trouver une place en crèche. Or, puisque nous souhaitons garder ces familles en ville et en attirer d’autres, nous nous devons de leur proposer les services qui leur correspondent. Cela va d’une offre de logement adaptée à l’implantation d’écoles de proximité, en passant donc par des places en crèche », souligne Réza Salami, adjoint au maire de Brest en charge du centre-ville.   

 

Répondre aux besoins

Propriétaire d’une parcelle de 2 000 m² rue Victor Pengam, la ville de Brest s’est donc rapprochée de la société coopérative d’intérêt collectif En jeux d’enfance (Don Bosco), elle-même en recherche de locaux pour la création d’une nouvelle structure d’accueil collectif. « Nous avons la chance d’avoir sur le territoire un partenaire volontaire dans le domaine de la petite enfance, il était donc logique de travailler avec En jeux d’enfance pour répondre au besoin des familles sur ce secteur de centre-ville. Aujourd’hui, pour quatre demandes de places en accueil collectif, une seule est en moyenne disponible », rappelle Karine Coz-Elleouët, adjointe au maire en charge de la petite enfance. Avant de rappeler que la tension sur le centre-ville est d’autant plus marquée que « peu d’assistantes maternelles y exercent. Les parents ne trouvent donc pas facilement un accueil de proximité ». 

En cœur de ville

Le projet de la rue Victor Pengam prévoit l’ouverture, à l’horizon 2023, d’une crèche de 56 berceaux, sur deux niveaux, ouverte de 7 heures à 19 heures, du lundi au vendredi.
Et 56 berceaux correspondent à bien plus de places disponibles : « On est en moyenne à 2,5 places par berceau  », indique Michel Jézéquel, directeur général d’En jeux d’enfance. L’ensemble serait réparti en deux unités de 28 berceaux, pour un accueil des petits de 2 mois et demi à trois ans. Des places de parking en dépose-minute seront également disponibles dans l’emprise de la crèche.  

Concertation de quartier

Une concertation avec les riverains s’est tenue lundi 14 octobre, « avec des retours très positifs », relève Réza Salami.
Tout au long du projet, pour lequel des études de faisabilité sont en cours, ce dialogue avec les acteurs du quartier sera d’ailleurs maintenue, afin d’assurer à la nouvelle structure la meilleure intégration possible. 

En jeux d’enfance gère déjà 7 structures d’accueil de la petite enfance sur Brest métropole, dont quatre à Brest. La ville de Brest va s’appuyer à nouveau sur l’offre de ce partenaire pour faire encore évoluer la capacité d’accueil pour les petits de la ville. Dix nouvelles places sont déjà réservées par la collectivité dans la future crèche d’En jeux d’enfance, programmée pour 2021, rue Robespierre. Et la crèche Marmaille (gérée par la même structure dans des locaux de la ville) va bénéficier d’un réaménagement, qui permettra d’augmenter sa capacité d’accueil de 6 à 10 places.