Culture

19 et 20 septembre : des journées du patrimoine essentielles !

Mis en ligne le

Ces 19 et 20 septembre, la ville de Brest et ses partenaires fêtent le patrimoine à travers une soixantaine d’événements culturels. Consignes sanitaires obligent, les visites se feront sur inscriptions, ouvertes le 10 septembre. Il sera aussi possible de profiter de parcours et balades en autonomie.

Ce fut un challenge et la ville de Brest l’a relevée, avec ses partenaires, pour que vive la culture, durement touchée par la crise sanitaire Covid-19. Réza Salami, adjoint en charge de la Culture, salue tout particulièrement les établissements qui se sont démenés pour que cet événement se déroule dans les conditions optimales de sécurité, tout en restant festif : « Le monde culturel prend de plein face cette crise pandémique. Salles de spectacle, librairies, cinémas … Il y a ici des partenaires que je salue du fond du cœur. Ces journées montrent que le patrimoine, le matrimoine, ne sont pas décoratifs mais le cœur de notre ville. »

Visites sur réservations 

Bien entendu, « à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle ». Ainsi, les visites ne se feront que sur réservation. Tour Tanguy, abri Sadi-Carnot, musée des Beaux-arts ne seront accessibles que sur inscriptions préalables, sur ce site ou via la plateforme téléphonique. «Les créneaux de visite ont été élargis, précise Delphine Le Breton, du service Patrimoines, de 9h à 20 heures, afin de permettre à un maximum de personnes d'en profiter. »

Une soixantaine de propositions

Ne seront pas ouverts cette année le musée de la Marine, la préfecture maritime ni le centre d’instruction navale. Mais une soixantaine d’événements permettront à chacune et chacun de profiter pleinement et sereinement de ces journées, dédiées à l’histoire de la ville.
A noter par exemple, une pause cinéma avec la Cinémathèque de Bretagne et le Seamen’s Club sur l’histoire de la rive droite et du port de co’. Ou encore un rendez-vous autour du matrimoine à la Maison du Peuple et un spectacle place de la Liberté issu du jeu de cartes « Brest mêm’ ».
Sans oublier les balades en autonomie, que ce soit à travers les huit stations qui ponctuent les balcons sur la Penfeld ou au cimetière Saint-Martin, le plus vieux de Brest. Une belle occasion de redécouvrir ou visiter la ville.

Le programme, la carte dynamique et les inscriptions (qui ouvriront le 10 septembre) sont à accessibles via ce lien : Les journées du patrimoine 2020