Solidarité

Voisin'âge : un réseau solidaire intergénérationnel

Mis en ligne le

Depuis près de 20 ans, à Brest, des bénévoles accompagnent des seniors isolés sur des activités de loisirs. Une chaîne solidaire qui ne demande qu’à grandir !

Affiche de promotion du réseau Voisin'âge, pour inciter à devenir bénévole auprès des seniors isolés.  - , .PNG 95Ko () Une campagne de communication autour du réseau Voisin'âge s'affiche actuellement à Brest, pour inciter les habitants à donner un peu de leur temps à des personnes âgées isolées de leur quartier.

Aller au thé dansant du centre social, participer à l’atelier cuisine de la maison pour tous… Dans les quartiers de Brest, les activités à destination des seniors ne manquent pas. Mais pour certaines et certaines d’entre eux, l’isolement ou le handicap peuvent parfois faire barrage.
Dès les années 2000, quelques bénévoles du quartier de Saint-Marc avaient donc lancé, dans le cadre du conseil consultatif de quartier, un réseau d’entraide, consistant à accompagner les personnes âgées isolées du quartier vers des activités de loisirs. Voisin’âge était né.

 Lutte contre l’isolement

« Aujourd’hui, le réseau est présent sur les quartiers de Saint-Marc, Europe, Quatre Moulins et Saint-Pierre. Cette action imaginée par des bénévoles fait désormais partie de nos politiques publiques, visant à lutter contre l’isolement social des seniors », précise Isabelle Melscoët, adjointe au maire de Brest en charge des personnes âgées.

Citoyenneté

Sur les quatre quartiers concernés, une trentaine de bénévoles se relaient ainsi régulièrement, pour accompagner des anciens et anciennes lors d’activités dédiées proposées dans les structures de quartier. Mais le souffle né en 2000 s’est aussi progressivement étiolé, et, pour continuer à apporter ce service solidaire aux personnes âgées, le réseau a désormais besoin de nouvelles bonnes volontés.
« Il s’agit pour nous de faire appel à une nouvelle forme de citoyenneté, en proposant aux Brestois et Brestoises de tous âges de s’engager ainsi dans la vie citoyenne, en donnant un peu de leur temps pour quelque chose qui peut leur tenir à cœur », pointe Isabelle Melscoët.

Appel aux bénévoles

Pour accompagner le réseau, la ville de Brest, via le Centre d’information et de coordination (Clic) qui pilote le réseau Voisin’âge, a récemment acquis un minibus que les bénévoles peuvent utiliser pour aller chercher les personnes à leur domicile. Des formations sont aussi assurées, et « chaque bénévole donne le temps qu’il veut », précise Guy Abalain, responsable du centre social de Pen ar Créach. 
Un dimanche par mois, une après-midi par semaine… à chacune et chacun de mesurer ses capacités à donner un peu de son temps libre contre l’assurance de lutter contre l’isolement social d’un voisin ou d’une voisine dont l’histoire et le vécu s’avéreront souvent de vraies richesses à partager
En lançant ainsi un appel au bénévolat, la ville espère aussi voir le réseau s’étoffer, et gagner de nouveaux quartiers. « Nous avons déjà des pistes pour Lambézellec ou Bellevue », confirme Anne Le Contellec, du Clic.

Renseignements au Clic : 02 98 33 21 66

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.