Solidarité, Vivre ensemble

Une nouvelle boutique Emmaüs à Plougastel

Mis en ligne le

Une nouvelle boutique à Plougastel-Daoulas, qui vient s’ajouter à celle déjà présente sur Brest ; des projets pour son site d’accueil, au Relecq-Kerhuon : la communauté Emmaüs brestoise va vivre une année 2018 riche !

Du côté de la zone de Ty ar Menez, à Plougastel-Daoulas, une nouvelle enseigne s’est implantée en novembre dernier, avec Ker Emmaüs, boutique dédiée à la vente de textile et autres objets (inauguration officielle le 16 février, à 17 heures).

35 000 euros de travaux ont permis de transformer le local d’un ancien Lidl en une belle surface de 600 m², tenue par une animatrice embauchée en CDI. « Les ventes que nous y réaliserons permettront de financer en partie les travaux prévus sur notre site du Relecq-Kerhuon », explique César Mouchet, coresponsable d’Emmaüs Brest, qui rappelle que les personnes poussant les portes des magasins de la communauté sont de profils très variés : « Des gens aux petits moyens, bien sûr. Mais aussi des acheteurs sensibles à la solidarité, à l’écologie, au réemploi des objets, ou à la recherche d’objets vintage ».

Esprits solidaires, bienvenue !

Du côté de Plougastel, une quinzaine de donateurs ont déjà pris leurs habitudes, et douze bénévoles œuvrent pour la communauté. Un début encourageant, qui ne doit pour autant pas faire oublier l’essentiel selon César Mouchet : « Le nombre de donateurs sur Plougastel et les alentours peut encore augmenter, et on n’aura sans doute jamais assez de bénévoles ».

Nouveau bâtiment au Relecq

D’autant plus que 2018 s’annonce également chargée au Relecq-Kerhuon, où Emmaüs accueille depuis plus de 60 ans des personnes en grande précarité. « Nos logements et ateliers sont vétustes, pointe Annie L’Eost, la présidente. Nous avons donc pour projet de créer un nouveau bâtiment d’habitations, qui comprendrait alors 30 chambres, soit 10 de plus  qu'actuellement. »
D’un montant de 1,7 million d’euros, l’investissement est conséquent. Les travaux doivent débuter dans le courant de l’année, et seront suivis par un réaménagement important des ateliers attenants, pour 1,2 million d'euros.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.