Territoire, Collectivités

Une étude confirme les liens entre les intercommunalités du nord-ouest du Finistère

Mis en ligne le

Les liens quotidiens qui unissent les neufs intercommunalités du nord-ouest du Finistère ont fait l’objet d’une étude approfondie menée par l’Adeupa et l’Insee. Petit tour de ces résultats.

L’étude menée par l’Adeupa et l’Insee a été présentée le 30 mars aux représentants et présidents des différents EPCI concernés : Brest métropole, les communautés de communes des Pays d’Iroise, des Abers, de Lesneven Côte des Légendes, du Haut Léon, de Landivisiau, de Landerneau-Daoulas, de Pleyben-Châteaulin-Porzay, et de la presqu’île de Crozon-Aulne Maritime. Soit neuf intercommunalités représentant, en 2014, 480 000 habitants, et dégageant 52 % des richesses du département.

Quels enseignements ?

La métropole brestoise dégage davantage de richesses (58%) que ses huit voisines. Eloquent aussi, ce chiffre : 40% des salaires produits par des établissements de Brest métropole sont versés à des actifs résidant en dehors de ses frontières. Les habitants des trois intercommunalités voisines (Pays d’Iroise, des Abers, et Landerneau-Daoulas) sont les premiers bénéficiaires de ces salaires issus d’une structure de la métropole brestoise.

Au niveau résidentiel

La métropole brestoise enregistre un niveau de vie moins élevé que dans les EPCI voisins. Son taux de pauvreté est plus élevé (12,4 %, à comparer avec une moyenne nationale à plus de 14 %) que chez ses trois voisins, où il pointe à un peu plus de 6 %. A ce titre, les Pays d’Iroise et des Abers, en conjuguant qualité de vie et proximité de la métropole, incitent une partie de la population à s’y installer, et constituent, de fait, de réels pôles résidentiels.

La question du développement économique

Menée pour la toute première fois, cette étude permet donc de mieux éclairer le fonctionnement du territoire, et « d’aller plus loin dans ce que tout le monde présuppose, en donnant des chiffres, explique Benjamin Grebot, directeur de l’Adeupa. Elle permet d’affirmer et de quantifier les liens qui unissent les EPCI, et invite à s'interroger sur le développement économique de demain ».

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.