Solidarité, Vivre ensemble

Une chorale solidaire à Brest

Mis en ligne le

L'avenir en chantant... Tout un programme. Imaginé par une poignée de Brestois impliqués dans le monde caritatif, il invite les personnes en difficultés à se joindre à cette chorale solidaire, qui devrait se produire pour la première fois le 17 octobre au Mac Orlan.

, .JPG 3.0Mo () Les initiateurs de la chorale solidaire L'avenir en chantant donnent rendez-vous à "tous ceux qui ont l'envie de chanter", le 11 septembre.
© DR

Le 11 septembre, L'avenir en chantant fera ses premiers pas, dans les locaux de l'association La Halte, à Brest.

Cette chorale inédite ambitionne de rassembler "tous ceux qui ont l'envie de chanter", avance Robert Boucher, l'un des initiateurs de L'avenir en chantant. Mais l'initiative vise plus précisément les personnes les plus en difficultés, qu'elles soient sans emploi, ne disposant que de faibles ressources, ou vivant dans la rue. 
"Ceux qui vivent dans la précarité ont des priorités sur le logement, l'alimentation, la recherche d'un emploi. Ils focalisent leur énergie là-dessus et n'ont de ce fait pas accès au chant".

Cette réflexion, plusieurs bénévoles de différentes associations caritatives brestoises se la sont faite, avant de la partager. "Nous avons interrogé les associations, et nous avons eu des réponses positives de plusieurs bénéficiaires qui sont motivés par le projet".

Gildas Vijay Rousseau, organiste et maître de choeur bien connu sur la ville, a alors été sollicité pour diriger cette future chorale au grand coeur... et a très vite accepté d'apporter son savoir-faire à ce projet solidaire.

Créer du lien

Car au-delà du chant lui-même, L'avenir en chantant vise aussi à créer du lien entre des personnes souvent isolées, "mais aussi à ne pas les cantonner dans leur rôle de bénéficiaires des associations caritatives. Ici, ils seront acteurs", souligne Robert Boucher.


Le 11 septembre, les personnes intéressées pourront se rejoindre à la Halte, boulevard Montaigne, pour s'en rendre compte. Avant de plonger dans les partitions, elles seront sollicitées pour le choix des morceaux, mais aussi pour décider des statuts de la chorale, ou discuter du tarif d'adhésion, qui sera de toutes les façons "minime, pour ne pas constituer un frein supplémentaire".

L'objectif est ambitieux : il prévoit de donner un concert choral dès le 17 octobre, au Mac Orlan, à l'occasion de la journée mondiale du refus de la misère. Un sacré beau tempo ! 

Rendez-vous le 11 septembre à 17 h 30 à la Halte, 90, boulevard Montaigne, à Brest. 

Contact : Robert Boucher ; 

06 08 03 85 62

 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.