Habitat

Un module de formation à destination des syndics bénévoles

Mis en ligne le

Brest métropole propose aux syndics bénévoles une formation pratique qui les aidera à s’enregistrer au registre national d’immatriculation des copropriétés, mis en place par l’Etat en 2014, dans le cadre de la loi Alur. Première session les 4 et 14 juin.

Une photo d'immeubles de nuit. - , .JPG 6.2Mo () Avant la fin 2018, les syndics de copropriété doivent s'être inscrits au registre national d'immatriculation des copropriétés. Brest métropole met en place des formations pour les accompagner dans la démarche.
© Mathieu Le Gall

Avec le registre national d’immatriculation des copropriétés, l’Etat a créé un outil de recensement des copropriétés visant à mieux connaître le parc, à favoriser une meilleure information aux futurs acquéreurs, ou encore à permettre aux pouvoirs publics de mieux en appréhender les éventuelles fragilités. Si, localement, les professionnels ont certainement suivi le mouvement, il n’en est sans doute pas de même de tous les syndics bénévoles. Raison pour laquelle Brest métropole, en partenariat avec l’Adil, propose à ces derniers des formations pratiques, qui débuteront en juin, et se poursuivront jusqu’à la fin d’année 2018, date limite à laquelle doit être effectuée cette procédure dématérialisée.

La première session se tiendra les 4 et 14 juin, à l’hôtel de ville, à 17 h 30 (durée : 1 h 30). Deux séances au cours desquelles les syndics bénévoles, accompagnés par l’Adil, procéderont à l’immatriculation de leur copropriété.

Les conséquences d’un défaut d’immatriculation

En cas de défaut d’immatriculation, les conséquences peuvent être très pénalisantes : impossibilité de bénéficier des subventions publiques ; sanctions financières appliquées au syndic qui ne réalise pas la démarche suite à une mise en demeure ; délais de transaction immobilière allongés…

« Sur Brest métropole, où l’on compte environ 3 500 immeubles en copropriété, qui représentent quelque 40 000 logements, on estimait que 20 000 d’entre eux avaient déjà été immatriculés fin 2017, explique Tifenn Quiguer, vice-présidente de Brest métropole en charge du logement. Il est important que les syndics concernés s’inscrivent dans la démarche, et la collectivité se mobilise pour accompagner, en toutes circonstances, les copropriétaires qui la sollicitent. »

Deux autres sessions programmées

Les prochaines sessions de formation sont programmées les 20 septembre et 4 octobre, ainsi que les 22 novembre et 4 décembre.

Pour tous les modules, l’inscription est obligatoire auprès de l’Adil, au 02 98 46 37 38.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.