Education

Travaux dans les écoles publiques : énergie et sécurité en priorité

Mis en ligne le

Tous les ans, en période estivale, de nombreux travaux sont réalisés dans les écoles brestoises. Petit tour d'horizon en partant du groupe scolaire de Kerbernard.

Effervescence dans les couloirs de l’école de Kerbernard. Les Atsem font briller les locaux, assurent les derniers rangements à quelques jours de la rentrée. « Nous sommes ici pour présenter le plus gros chantier de l’été, à l’école Kerbernard, précise François Cuillandre, maire de Brest. Le patrimoine des écoles étant le plus important de la Ville, il est normal de programmer l’entretien de manière régulière, notamment l'été. » Celui-ci représente un budget de 1,7M€ en 2017, stable par rapport à 2016.

 La performance énergétique améliorée

Au groupe scolaire de Kerbernard - deux écoles maternelles et cinq élémentaires (dont une Cliss) - la toiture est désormais entièrement refaite, assurant une meilleure isolation de l’ensemble des bâtiments. Au printemps, 615 m2 de toiture avaient bénéficié d’une réfection, auxquels s’ajoutent 940 m2 cet été, pour un budget de 140 000€. Le réseau de chauffage a été modifié, pour un coût de 11 000€.
Autre chantier d’importance : la rénovation du système électrique pour un montant de 120 000 €. Le réseau électrique désormais refait à neuf, l’éclairage aux leds va permettre d’économiser un quart de la puissance totale, entraînant de facto une diminution de la facture. Cela s’allume automatiquement si la luminosité est faible et s’éteint de même dès que la pièce est vide.
Les écoles Louise-Michel et Quéliverzan
bénéficient désormais de cette technologie, « ce qui représente une enveloppe de 300 000 € entre ces trois écoles », précise Agnès Gourmelon, responsable Vie des écoles et patrimoine.

 Un dispositif de sécurité déployé sur 45 sites

Un autre dispositif qui se déploie d’ici fin 2017 sur les 45 sites des écoles de Brest : le plan particulier de mise en sécurité (PPMS), dans le cadre de Vigipirate. Déjà, toute personne extérieure à l’école doit entrer badgée.
A présent, suite au diagnostic posé par des représentants de l’Education nationale et de la police, un nouveau dispositif d’alerte a été mis en place. Toute intrusion ou comportement agressif sera signalé à l’aide d’un bouton, placé aux niveau des accès qui permettra aux forces de l'ordre d'intervenir immédiatement.
Ce bouton déclenche un message audio sur l’ensemble de l’établissement, invitant à prendre les mesures nécessaires. « Ce message est en cours de validation auprès de l’Éducation nationale pour être adapté au jeune public », explique Emilie Kuchel, adjointe à la Politique éducation locale. L’équipe pédagogique sera très tôt formée puisque le premier des deux exercices annuels s’effectuera avant fin septembre. 300 000€ sont mobilisés pour ce PPMS (une demande de subvention est en cours de traitement par les services de l’État), déjà opérationnel à Kerbernard et La Fontaine.

 En 2017, les plus gros travaux de maintenance ont été réalisés dans les écoles suivantes:

 

Chaque année, la ville investit dans l’entretien des cours et des jeux. En 2017, le budget alloué est de 116 000€.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.