Sport

Tour de France : un 12 juillet festif en pays de Brest !

Mis en ligne le

Le 12 juillet, top départ départ de la 6e étape du Tour de France 2018 ! Pour la 29e fois à Brest - record breton - le Tour offrira de belles émotions aussi bien aux cyclo-amateurs qu’au public de curieux. Des événements ponctueront le calendrier jusqu'au jour J.

« Ce sera un très bel événement, annonce d’emblée François Cuillandre, maire de Brest et président de Brest métropole. Il y a dix ans, nous avions beaucoup travaillé pour obtenir le Grand départ et c’était exceptionnel. Quand le directeur du Tour, Christian Prudhomme, nous a appelés pour accueillir une étape, j’ai dit oui tout de suite à condition qu’il passe par Plouvien ! »

En effet, particularité de cette édition 2018, le circuit « nous fera visiter le nord-Finistère car j’ai beaucoup insisté pour cela. » Citons : Gouesnou, Bourg-Blanc, Plouvien, Loc-Brevalaire, Le Folgoët, Lesneven, Ploudaniel, Plounéventer et Ploudiry avant de poursuivre sa trajectoire jusqu'à Mûr-de-Bretagne/Guerlédan.

A Brest, le départ sera donné de la rampe du château, coté Marina : voir le parcours détaillé.

Des animations le jour J...

« Nos deux cabines du téléphérique arboreront exceptionnellement les couleurs des maillots, le jaune et le blanc à pois rouge », souligne François Cuillandre, clin d’œil à l’épreuve accidentée que va constituer les 181 km de cette étape, dont les deux derniers kilomètres ne sont que montée !

Les coureurs « seront en proximité immédiate du public, commente Bertrand Rioualen, du service des Sports. Le Village du Tour animera pendant quatre heures le parc à chaînes. Les coureurs se prépareront quai de la Douane et seront donc visibles. La caravane partira à 11h, les équipes à 13h et leur arrivée à Bourg-Blanc pour le départ chronométré, se fera à 13h20. »

La mer figurera en belle position des images aériennes captées par France2. C’est pourquoi la Marine nationale « présentera ses navires sur la rade, précise l’Amiral de Oliveira, ainsi que les bateaux du patrimoine, l’Abeille Bourbon et ses jets d’eau... ».
Le public qui ne souhaite pas aller sur le trajet pourra voir des images aériennes projetées sur la place Cesaria-Evora, aux ateliers des Capucins.

 ...et en prologue du Tour

Le Tour, c’est aussi un prologue. Des événements le précéderont dès ce vendredi, avec la dictée à laquelle 650 élèves brestois participent ce 30 mars.

Le 3 juin,pendant la fête du vélo, une Rando-cyclo organisée par les clubs de la région brestoise proposent plusieurs parcours aux familles et coureurs : « Une animation pour les enfants est prévue au parc à chaînes, avec remise de T-shirts du Tour aux 200 premiers. Puis quatre randonnées, de 20 km jusqu’à Gouesnou pour les familles et du 70, 90 et 100 km jusqu’à Sizun avec le retour », expose Jean-Claude Raoul, du groupe cyclo brestois.

La ville et les commerces des Vitrines de Brest se pavoiseront des couleurs du Tour un mois avant pour souligner l’engouement collectif que représente cette vague jaune. Et une exposition préparée par les Archives municipales promet de bien belles surprises sur les liens historiques entre Brest et cette course cycliste.

Plus d'événements dans la rubrique Agenda du tour.

Des retombées certaines

Enfin, le Tour peut bénéficier à l'ensemble d'un territoire, l'enjeu étant de proposer de plus longs séjours aux visiteurs en faisant voir les atours du Finistère. « Les hôtels se remplissent, annonce Armel Gourvil, vice-président de Brest métropole en charge du Tourisme, car le tour attire beaucoup de monde. Nous voulons bien sûr leur montrer tout ce qu’il a à faire ici les semaines suivantes. »
Une perspective encourageante qui a de quoi largement compenser le coût de l’accueil de cette grande course mondialement connue : 70 000€, pris en charge par la ville, la métropole, le département et la région. 

 

Pour se tenir informé : Site du Tour de France à Brest 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.