Aménagement du territoire, Vivre ensemble

Rénovation urbaine. Concertation tous azimuts aux Quatre Moulins

Mis en ligne le

Dans le cadre du Nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU) qui concerne notamment le quartier de Recouvrance, la concertation s’étoffe, et s’ouvre à toutes les générations.

des adolescents et des adultes discutent autour d'une carte posée sur une table - , .JPG 3.1Mo () Ce 21 juin, des collégiens des Quatre Moulins et leur principal adjoint sont venus donner leur avis sur le quartier aujourd'hui, et leurs désiderata pour demain, en présence de Marie-Pierre Creff, maire adjointe des Quatre Moulins

 

Après avoir écouté les avis et envies des écoliers du quartier, les équipes de la mairie des Quatre Moulins poursuivent la concertation autour du NPNRU. Une approche originale où, au-delà des réunions régulières avec des groupes d’habitants, le débat se porte au-devant de générations de populations et de générations qui ne sont pas forcément représentées dans les ateliers de concertation.


Tous les avis comptent


« Nous avons été à la rencontre les écoliers du quartier, et leurs attentes sont réelles. Certains veulent une tyrolienne, d’autres des espaces de jeu qui leur permettraient de jouer avec leurs parents pour que ceux-ci ne restent pas rivés sur leur téléphone portable… », sourit Mathieu Lavie, chargé de développement aux Quatre Moulins. 
Ce 21 juin, c’était au tour d’adolescents du collège des Quatre Moulins, en classe de troisième, de donner leur avis, aux côtés de leur principal adjoint, Eric Szarzynski, et de Marie-Pierre Creff, adjointe au maire de Brest en charge du quartier. « Dans les 10 ans à venir, le quartier va changer, et vos idées nous intéressent pour le faire évoluer », leur a confié l’élue. Les jeunes gens ne se sont pas privés de donner leur point de vue, avec une grosse préférence pour les Capucins, notamment.


Préparer l’avenir


Ces apartés vont se poursuivre dans les mois et semaines à venir. « Nous allons continuer à aller au-devant des ados, mais aussi d’autres personnes, qui ne viennent pas forcément aux réunions de quartier. Nous envisageons notamment de le faire, pourquoi pas, autour des commerces ». De quoi recueillir le sentiment du plus grand nombre sur la vie du quartier, ses atouts et ses manques, pour mieux préparer l’avenir !  

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.