Numérique, Jeunesse

Press2Play. Les jeux vidéo font leur festival

Mis en ligne le

Après le succès de la première édition de l’an dernier, Press to Play* rebranche les consoles aux Capucins, les 10 et 11 mars. L’occasion pour tous les publics de se retrouver autour d’une pratique culturelle à part entière, loin des clichés !

Les 10 et 11 mars, les adeptes des jeux vidéo ont rendez-vous aux Capucins, pour la deuxième édition de Press2Play.  - , .JPG 618Ko () Les 10 et 11 mars, les adeptes des jeux vidéo ont rendez-vous aux Capucins, pour la deuxième édition de Press2Play.

 

C’est le deuxième événement le plus important du monde des jeux vidéo en Bretagne, et Press to Play n’a qu’une édition derrière lui ! L’événement, porté par Brest association sports électroniques (BASE) et fortement soutenu par Brest et Brest métropole, a en effet connu une belle première l’an dernier aux Capucins, en accueillant 180 participants au tournoi, et entre 4 et 5000 visiteurs. « Organiser cette opération au sein des Capucins, bâtiment totem du numérique à Brest, était évidemment intéressant. D’autant que nous sommes là dans le cadre d’un espace public, accessible à toutes et tous », note Ronan Pichon, vice-président de Brest métropole en charge du numérique.
Pour les organisateurs, disposer de ce cadre à la fois ouvert et majestueux apparaît tout aussi positif : « Ceux qui venaient de loin, notamment de la région parisienne, n’en revenaient pas ! On a tous plus ou moins l’habitude d’être dans des salles des fêtes, fermées… », sourit Thomas Wingerter, l’une des chevilles ouvrières de Press 2 play.


« Partage et socialisation »


L’événement brestois se veut aussi à part dans l’univers des gamers, en proposant un tournoi réservé aux joueurs non professionnels : « Nous souhaitons que le jeu vidéo reste un sport comme les autres ».  L’association entend également maintenir la porte grande ouverte au public le plus large, des enfants aux jeunes adultes, en passant par les parents, parfois inquiets. « Les jeux vidéo souffrent encore d’une image négative, alors qu’il s’agit d’une pratique culturelle répandue, et pas plus dangereuse qu’une autre ! », poursuit Thomas Wingerter. « On veut démontrer qu’à Brest, on est capables de monter des événements qui changent, où la notion de partage et de socialisation est réelle ! », confirme Robin Guennoc, le président de BASE. 


Libre accès


Les 10 et 11 mars, les bénévoles de l’association seront là pour accueillir les joueurs, comme leurs parents, leur dévoiler les arcanes des jeux vidéo d’hier et d’aujourd’hui, transmettre leur passion, et échanger. Un espace en accès libre offrira la possibilité de tester différents jeux, ainsi que des consoles vintage. A noter aussi que le tournoi sera diffusé via le site internet de l’événement.


*Appuyez pour jouer
> Samedi 10 et dimanche 11 mars aux Ateliers des Capucins. Tournoi payant, sur inscription (15 euros) sur press2play.fr

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.