Economie, entreprises

Portes ouvertes : Evosens passe la Scop à la loupe le 27 mars

Mis en ligne le

Hébergée à la pépinière biotech Brestlife, au Technopole Brest-Iroise, l’entreprise Evosens fonctionne en Scop depuis sa création en 2009. En croissance constante, elle a su valoriser son expertise dans l’optique grâce à sa force collective. Le public est invité à la découvrir le 27 mars.

développement économique brestlife Evosens scop - , .JPG 8.1Mo () François Frénéat, gérant de la Scop Evosens en compagnie de Jolan Yven, technicien optique.
© chall

Les points forts d’une société coopérative ? « Le partage des orientations et des décisions importantes pour l’entreprise, répond sans hésiter François Frénéat, gérant d’Evosens depuis juillet 2015. Chacun contribue, prend sa part de responsabilité. Bien sûr, en contrepartie, il faut prendre le temps des échanges, animer, écouter chacun avec bienveillance, faire œuvre de pédagogie et de transparence. »
11 salariés associés et deux associés extérieurs donnent les orientations de cette entreprise de 18 personnes (5 recrutements en trois ans). L'entreprise affiche une belle santé ; son chiffre d'affaire est passé de 761 000 euros à 1,5 million d'euros en 2017

Expliquer les Scop

Cette forme de management (le dirigeant est élu par le conseil d’administration) peut parfois interroger les investisseurs. Frédéric Bérier, ingénieur en charge de la précédente direction et  l’actuel gérant François Frénéat, ont dû faire preuve de pédagogie pour expliquer leur fonctionnement afin de lever des fonds.
« Ce n’est pas toujours bien compris par les investisseurs, d’une part par méconnaissance sur notre statut ou, de l’autre, par la méconnaissance de notre spécificité. » Mais les arguments font mouche : ses choix stratégiques lui ont permis de lever 400 000€ en 2015. 

Portes ouvertes le 27 mars

Hautement technologique, Evosens développe des solutions optiques et photoniques de mesure et d’éclairage.
Depuis 2014, celle qui a débuté en tant que bureau d’études et de prototypage propose désormais la production de sous-ensembles. L’environnement/traitement des eaux, la biologie, l’agroalimentaire, la sécurité des transports et depuis l’an passé, la cosmétique, font appel à son savoir-faire pointu. 

Pour faire connaître à la fois les Scop et son expertise optique, Evosens ouvre ses portes le 27 mars au public. Un prototype sera présenté à cette occasion.

Portes ouvertes le 27 mars, inscriptions auprès de l’union régionale des scop de l’ouest (nombre de places limitées).

 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.