Sciences

Ocean hackathon deuxième : c'est parti !

Mis en ligne le

Envie de participer à une aventure unique, où le bouillonnement des neurones se mêle aux sciences de la mer de manière ludique ? Alors l’Ocean hackathon est pour vous, et les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 10 octobre !

Sigolène Brun (au premier plan) du Village by CA du Finistère, et les partenaires de l'Ocean Hackathon (Technopôle Brest-Iroise, Shom...) attendent désormais les participants. - , .JPG 2.2Mo () Sigolène Brun (au premier plan) du Village by CA du Finistère, et les partenaires de l'Ocean Hackathon (Technopôle Brest-Iroise, Shom...) attendent désormais les participants.
© DGoret

Du vendredi 13 octobre au soir, au dimanche 15, ils seront vraisemblablement des dizaines à se réunir au Village by CA, aux ateliers des Capucins. Il s’agira-là de la deuxième édition de l’Ocean hackathon, soit un week-end entier où des milliers de données liées à la mer seront mises à disposition par de nombreux partenaires (Shom, Ifremer…), afin que des équipes pluridisciplinaires s’en saisissent et fassent émerger des projets innovants. 

A la recherche de talents

Plus de trente projets ont été sélectionnés, sur des thématiques très diverses (améliorer les prévisions pour les surfers, découvrir les océans de manière ludique, connaître les baleines...).
Et ceux-ci nécessitent divers talents pour émerger. De simples particuliers intéressés par ce qui touche à la mer peuvent donc, dès aujourd'hui, s'inscrire, et rejoindre l'événement. Sont aussi recherchés des biologistes, des informaticiens, des juristes ou des professionnels du tourisme.

Inscriptions jusqu'au 10 octobre

De l’avis même des participants à l’édition précédente, l’ambiance, si elle est au travail intense, est surtout ludique et passionnante. Les inscriptions pour ce nouvel épisode sont ouvertes jusqu’au 10 octobre.

Véritable réunion de passionnés et de personnes aux profils divers, l’Ocean hackathon est né l’an dernier d’une triple dynamique associant le technopole Brest Iroise, le campus mondial de la mer, French tech Brest + et le booster Morespace, piloté par le pôle mer Bretagne Atlantique.
Depuis la précédente édition, où six défis avaient été relevés, une entreprise est en cours de création, et deux sont en émergence. 
 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.