Développement durable

Medisa : un programme de recherche autour de l'assainissement

Mis en ligne le

Labellisé par le Pôle Mer Bretagne, le programme Medisa porté par Eau du Ponant, vise à développer un outil utile aux bon dimensionnement des systèmes d’assainissement, prenant en compte à la fois le cadre réglementaire, les coûts et les impacts sur l’environnement, notamment sur la rade de Brest.

Signature de convention Medisa entre les partenaires - , .JPG 75Ko () Paul Friedel, directeur de l'MT Atlantique, Jérémy Morvan, vice-président à la valorisation de la recherche et à la prospective économique de l'UBO, Francis Grosjean, vice-président Eau du Ponant, Roger Mellouët, président de Labocea et Roger Delmas, directeur de ACRI-HE. - M. Jonathan WERTEL : Président, 3D EAU
© Eau du Ponant

Medisa, pour méthode de dimensionnement des systèmes d’assainissement, rassemble des experts de différentes disciplines : modélisation, mesure, écotoxicologie et statistiques. Cette équipe a pu être constituée grâce au rapprochement de celles d’Eau du Ponant, Labocea, Acri-HE et l’UBO, habitués à travailler ensemble autour des problématiques de la rade de Brest.

Un modèle duplicable

Des compétences nationales les ont rejoints avec notamment 3DEAU, startup alsacienne et IMT Atlantique, dans le domaine de l’aide à la décision. Et une doctorante en mathématiques statistiques a été recrutée.

D’un budget de 1,8 million d’euros, Medisa vise à mettre un point un modèle innovant duplicable  pour d’autres collectivités. Des contacts ont déjà été pris avec des communes côtières, dont la problématique de milieu récepteur est assez proche de la problématique brestoise.

 

 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.