Economie, entreprises

Marchés publics. A l'heure de la dématérialisation

Mis en ligne le

Déjà bien impliquées dans la dématérialisation des paiements, Brest métropole et la ville de Brest passent au tout numérique pour leurs marchés publics, cet automne. Une évolution pour plus de souplesse et de transparence.

D’ici à l’automne, toutes les entreprises répondant à un marché public devront le faire par voie électronique. Une procédure à laquelle nombre d’entreprises du bassin brestois semblent déjà habituées : « Nous avons depuis quelques années déjà incité de nombreux acteurs du monde économique local à passer à la dématérialisation », confirme Alain Masson, vice-président de Brest métropole.

Rendez-vous sur Megalis

Reste maintenant à entraîner la totalité des entreprises susceptibles de candidater aux appels d’offres des deux collectivités.
« En Bretagne, nous avons la chance de bénéficier d’une seule et même plateforme numérique pour tous les acheteurs publics : Megalis. Ce qui veut dire que tous les marchés y sont présents, et que cela simplifie d’autant le travail pour les entreprises, avec des modes de réponses qui sont les mêmes pour tous », précise Flora Sainsot, à la division de la commande publique de Brest métropole.

Marché public simplifié

Pour les prestataires de Brest et Brest métropole, un autre levier de simplification a été activé par les deux collectivités : le marché public simplifié (MPS). « En entrant leur numéro de Siret, les entreprises peuvent, par cette procédure de MPS, appeler automatiquement différentes informations administratives les concernant. Elles peuvent dès lors se concentrer sur la qualité technique et financière de leur réponse. »

Dès aujourd’hui, les réponses dématérialisées aux marchés publics de Brest et Brest métropole s’affichent à la hausse. Un signe encourageant pour le bassin brestois, la loi prévoyant une bascule vers le tout numérique au 1er octobre prochain. 

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.