Education, Sport, Nautisme

Les petits mousses de La Recouvrance

Mis en ligne le

Bien implanté dans le quotidien de certains écoliers brestois, le programme Nautisme scolaire de la ville de Brest accélère encore le mouvement. Objectif : permettre au plus grand nombre de toucher à la culture maritime. Le 7 juin, une vingtaine d’enfants ont ainsi pu visiter La Recouvrance. Et ce n’est qu’un début !

Tous les ans, grâce au dispositif Nautisme scolaire de la ville de Brest, un élève de CM1/CM2 sur deux pratique une activité nautique dans le cadre du sport à l'école. Mais si le chiffre est éloquent, certains établissements brestois, pour diverses raisons (freins géographiques…), n’en bénéficient pourtant pas.

Un marin dédié

C’est donc pour eux que la ville de Brest a imaginé une autre manière de permettre à leurs petits et petites d’entrer en contact avec l’univers maritime brestois. Et de le leur permettre en leur ouvrant rien de moins qu’un bateau légendaire, ambassadeur du territoire à travers le monde : La Recouvrance.
Une petite vingtaine d’enfants de CE2 et CM1 de l’école Auguste Dupouy ont donc pu monter à bord de la goélette le 7 juin, et profiter de la présence de Matthias Roperh, jeune marin de La Recouvrance, pour l’interroger sur l’histoire, le quotidien et le fonctionnement du navire. « Permettre au plus grand nombre de ces petites et petits brestois de toucher à la culture maritime est de notre responsabilité, ont affirmé Emilie Kuchel, adjointe au maire en charge de la politique éducative locale, et Patrick Appéré, adjoint au maire chargé du sport. Les activités nautiques, parce qu’elles sont porteuses de nombreuses valeurs, possèdent un réel intérêt pédagogique ! »

Cap sur 2019

Le 12 juin, ce sera ensuite au tour des élèves de Jacques Prévert d’embarquer sur la goélette. Suivront ceux de Kerisbian (le 18 juin), et de Kerargaouyat (le 25 juin). Et l’année 2019 ne devrait pas voir le rythme baisser, bien au contraire !

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.