Energie, Développement durable

Le solaire rayonne sur la métropole

Mis en ligne le

Les panneaux photovoltaïques se taillent une place au soleil de plus en plus importante sur Brest et la métropole. Dix bâtiments vont prochainement recevoir leurs installations solaires.

Vue aérienne sur des bâtiments historiques.  - , .JPG 9.0Mo () Dix bâtiments de Brest métropole vont être équipés de panneaux photovoltaïques dès cet été, à l'image de ce qui a déjà été réalisé sur les Ateliers des Capucins, notamment. Et le solaire devrait encore monter en puissance dans les mois à venir.
© Panoramic Bretagne

Dix sites de la métropole brestoise vont accueillir, dès cet été, des installations photovoltaïques associant injection de la production sur le réseau électrique et autoconsommation. « Parce qu''à Brest, on a la mer, mais on a aussi le soleil ! », a souri Alain Masson, vice-président de Brest métropole en charge de l’énergie, au moment d'annoncer les bâtiments prochainement équipés.
Les écoles brestoises de Kerargaouyat, des Quatre Moulins, de Quéliverzan, Paul Langevin, Paul Dukas, Ferdinand Buisson, Pen ar Streat, et du Petit Paris, ainsi que les antennes du conservatoire de danse de Brest métropole, situées dans le quartier du Bergot, à Brest, et au Relecq-Kerhuon, sont concernées.
Les bâtiments, une fois équipés, produiront 122 kilowatts-crêtes (kWc). « Le dépôt du tramway, l’école du Pilier-Rouge, ou les toits des Ateliers des Capucins disposent déjà de leurs installations. Et parce que certaines toitures de notre patrimoine offrent des opportunités de déploiement d’installations solaires, nous nous sommes mis en ordre de marche. »

Potentiel bien réel 

Fiable et durable, et surtout justifiée sur le territoire de Brest métropole, où le potentiel est bien réel, l’énergie solaire monte donc en puissance. « Le cadastre solaire lancé il y a deux ans a révélé qu’un tiers des 450 toitures de la métropole jugées pertinentes pour accueillir des installations solaires peut produire l’équivalent de 75 éoliennes », indique Sylvie Mingant, responsable du service énergie de Brest métropole.
Actuellement, c’est sur le hangar de la rue Maupertuis, dont la toiture avait souffert de la tempête Zeus en 2017, et où séjourne un centre technique de la direction des espaces verts de la métropole, que sont installés des panneaux photovoltaïques.
Autant de projets qui voient le jour et pour lesquels Brest métropole s’appuie sur les compétences de Sotraval, l’opérateur local dans le domaine des énergies renouvelables proposant une solution « clef en main » en termes d’installations solaires. Pour les 10 sites prochainement équipés, ainsi que pour le hangar de Maupertuis, Sotraval va investir 310 000 euros.

Pour les particuliers aussi

Avec une volonté affichée de contribuer à structurer une filière photovoltaïque locale, la ville de Brest et Brest métropole jouent aussi la carte de la préservation du climat.
Les particuliers sont également invités à découvrir les bénéfices offerts par le solaire et, de ce côté-là aussi, la sensibilisation a bien débuté. 75 personnes se sont déjà inscrites à des pré-diagnostics d’installation solaire thermique ou photovoltaïque auprès de la plateforme Tinergie. Laquelle recueille d’ailleurs, jusqu’au 30 juin, les besoins d’autres habitants intéressés, afin de lancer un devis groupé d’ici début juillet.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.