Territoire

Le réseau d’eau potable poursuit sa mue

Mis en ligne le

L’important chantier de canalisation, mené par Eau du Ponant, se poursuit le long de la RN 12, entre Plouédern et Guipavas. Il vise à sécuriser l’alimentation en eau potable de tout le Pays de Brest.

La fin d’année approche en même temps que l’un des gros chantiers de la société publique locale (SPL) Eau du Ponant qui, en 2017, a poursuivi la mise en œuvre du schéma départemental d’alimentation en eau potable (SDAEP).

« Nous faisons évoluer l’ancien réseau, imaginé à l’époque en forme d’étoile, et dont le centre historique se situe à Pont-ar-Bled, à Plouédern, explique Christian Clément, directeur d’Eau du Ponant. Nous créons un véritable maillage du territoire, et chacune des branches du nouveau réseau pourra secourir sa voisine. »

13 kilomètres de long

Une première étape avait déjà été franchie en 2015, quand une canalisation, posée à l’intérieur du pont de l’Iroise, avait permis de sécuriser la partie sud de l’Elorn.
La suite se déroule donc désormais le long de la RN 12, entre Plouédern et Guipavas, où une canalisation de 13 kilomètres de long est installée depuis le printemps. Un chantier traversant plusieurs communes, qui devrait s’achever fin 2017. « Une organisation quasi industrielle, et cadencée avec précision, pour que les différents corps de métier puissent se succéder », analyse encore le directeur de la SPL, maître d’œuvre du chantier. Chaque jour, quelque 300 mètres de canalisation sont ainsi posés.

3,5 millions d’euros

D’un coût de 3,5 millions d’euros, dont 700 000 euros d’aides du département, le chantier se poursuivra ensuite par la construction de deux châteaux d’eau, sur les communes de Plougastel-Daoulas et de Guipavas. Le nouveau dispositif devrait être entièrement opérationnel fin 2018 ou début 2019.

Commentaires

Votre commentaire sera publié après avis du webmaster du site.